Cartulaire des Templiers   Le Cartulaire des Templiers   Cartulaire des Templiers

Cartulaire des Templiers, Marquis d'Albon et Léonard

Domus Templi in Burdigalensis (Bordeaux)
In Burdigalensibus partibus inter se ex commissura jungebantur provincia Provinciae et provincia Aquitaniae. Ideo huic aut illi domus Templi in regione illa sitas adscribere saepe difficile est, nam earum negotiis tum magistrum Provinciae, tum magistrum Aquitaniae se immiscere videmus.

Domus haec, exeunte XIIe saeculo, a magistro Aquitaniae pendebat, sicut ex charta magistri Aimerici de Sancta Mora, facta « cum consilio fratris R. Willelmi in Burdegalensi diocesi preceptoris » et ad dictum Templum pertinenti, apparet ; exeunte XIIIe saeculo, a. 1294 circa, Templarium recepit Burdegalae Petrus de Madic qui, sicut vidimus, « tenens locum magistri Pictaviensis » dicebatur.

Hanc domum rexerunt:
Domus Templi — Bordeaux
Département: Gironde, Arrondissement et Canton: Bordeaux - 33

Petrus de Sancto Johanne — 1167.
Raimundus Guillelmus — circa a. 1189-1199.
Helias Amaneu — 1288, 1293, 1294.
Raimundus Antonin — 1294.
G. de Mayraben — 1298.
Sicardus de Rupe
Sources: Trudon-des-Ormes

Pierre de Saint-Jean — 1167
Raymond Wilhelm de Fronsac — 1170
Hélie de Amanieu — 1294
Guillaume de Mayrenetz — 1298
Sources: Du Bourg, page 461

Domus Templi — Arcins
Département: Gironde, Arrondissement: Lesparre-Médoc, Canton: Castelnau-de-Médoc - 33

Maison du Temple d'Arcins
Maison du Temple d'Arcins

Commendatores illos non solum Burdigalae domum, sed etiam parvam balliviam in ditione sua habuisse videtur. Testimonium fiat nomen quo insigniuntur Arcins
R. Guillelmi — 1288, « comandaire deu Temple d'Arsinhs, de Bordeu e de Guasconha »
Helias Amaneu — 1288, « comandaire deu Temple d'Arsinhs, de Bordeu e de Guasconha »
Sources: Archives de la Haute-Garonne, Malte, fonds de Bordeaux. Archives de la Gironde, G 1030. - Trudon-des-Ormes, page 202. - Du Bourg, page 436.

Domus Templi — Saint-Genis
Département: Gironde, Arrondissement: Langon, Canton: Targon - 33

Maison du Temple de Saint-Genis du Bois
Maison du Temple de Saint-Genis du Bois

De domibus quae in lingua terrae inter Garumnam Duraniumque media sitae erant, fere nihil scimus.

Domus Templi — Montarouch
Département: Gironde, Arrondissement: Langon, Canton: L'Entre-deux-Mers - 33

Maison du Temple de Montarouch
Maison du Temple de Montarouch

Cette chapelle dont il ne reste que des ruines, a appartenu aux chevaliers du Temple puis aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
Les ruines de encore visibles sont l'œvre des chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
Voir rubrique commanderies, Montarouch

Domus Templi — Arveyres
Département: Gironde, Arrondissement et Canton: Libourne - 33

Maison du Temple d'Arveyres
Maison du Temple d'Arveyres

La petite commanderie d'Arveyres, située près de la Dordogne, date de l'année 1170. Bertrand, archevêque de Bordeaux, cédant aux désirs et aux prières de ses très chers « fils en Jésus-Christ, Wilhelm Panel, Maître du Temple dans le Bordelais et Raymond Wilhelm de Fronzac » donna cette année là à leur Ordre l'église de Saint-Pierre d'Arveyres (aujourd'hui Saint-Pierre de Vaux, annexe d'Arveyres). Cette charte fut signée en présence « d'Aimart, évêque de Saintes et frère de l'archevêque de Bordeaux », et d'une nombreuse réunion d'ecclésiastiques.

Domus Templi — la Grave d'Ambarès
Département: Gironde, Arrondissement: Bordeaux, Canton: Carbon-Blanc, Commune: Ambarès-et-Lagrave - 33

Maison du Temple de La Grave d'Ambarès
Maison du Temple de La Grave d'Ambarès

Ultima illa, a. 1279, juris erat magistri Aquitaniae Amblardi.
In Processu memoratur « frater Arnaldus de Lobester, preceptor de Inter-duo-Maria, Burdegalensis diocesis » qui, inchoante XIVe saeculo, has partes regebat.

Domus Templi — Marçenais
Département: Gironde, Arrondissement: Blaye, Canton: Saint-Savin - 33

Maison du Temple de Marçenais
Maison du Temple de Marçenais

En 1232, Guillaume Erra, chevalier du Bourg, s'était rendu dans l'église de Marçenais, où se trouvait réunie, sous la présidence d'A, abbé de Saint-Vincent du Bourg, une nombreuse assemblée, composée de seigneurs du voisinage et de chevaliers du Temple ; il venait donner à la maison du Temple de « Marcenais le moulin du Peyrat qu'il possédait sur la Saye » ; pour assurer plus de validité à sa donation, Guillaume Erra fit apposer, au bas du parchemin, les sceaux de l'archevêque de Bordeaux, de l'abbé du Bourg et des principaux seigneurs présents à la cérémonie.

En 1250, le Temple de Marçenais recevait encore de la libéralité d'un autre seigneur, Hélie Wilhelm, chevalier de Villegoriges, le moulin Vielh, situé également sur la rivière de la Saye. Sources: Grand-Prieuré de Toulouse, M.A. Du Bourg (1883)

Domus Templi — Queynac
Département: Gironde, Arrondissement: Libourne, Canton: Fronsac, Commune: Galgon - 33

Eglise du Temple de Queynac
Eglise du Temple de Queynac

Eglise de Queynac
Queynac, Plan de l'ensemble sud-ouest, croquis à la mine de plomb - Image: M. Lottmann

L'église de Queynac à Galgon est érigée au XIIe siècle par les Templiers puis léguée à l'ordre des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
Cette église et la commanderie voisine, aujourd'hui disparue, formaient une étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, entre Guîtres, Saint-Michel-de-Fronsac, le port de Perpignan, Saint-Pardon, La Sauve-Majeure et Bordeaux.

Vestiges de la commanderie
A 1, km du bourg, vers l'ouest, se trouve le lieu-dit Queynac. Jusqu'à la révolution française c'était une paroisse, elle fut créée par les Templiers au début du XIIIe.
La Maison du Temple de Queynac comprenait outre l'église dont il restait encore de beaux vestiges au siècle dernier, on pouvait encore voir une partie du chevet et du portail, quelques bâtiments conventuels pour les 2 ou 3 Templiers y demeurant.
La Maison du Temple possédait des terres dans les paroisses limitrophes: Galgon, Villegouge, Perissac, Verac et bien sûr à Queynac.
Après la condamnation de l'Ordre du Temple, la Maison du Temple passa aux mains des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui la gardèrent jusqu'à la révolution.
Sur les actes retrouvés, nous avons quelques noms de commandeurs hospitaliers:
Jacques de Brion, 1459-1464.
Jean Daballon, 1464-1506.
Anthoni de Murat, 1471-1474.
Odet de Lagraulas, 1491.

L'église de Queynac fut fermée après le rattachement de la commune de Queynac avec celle de Galgon en 1799. L'église de Queynac, fut démolie partiellement en 1843. La statue de la vierge qui daterait (dit-on) du XIIe siècle, fut installée dans l'église de Galgon.
Sources: Archives Nationale, archives sur l'église de Queynac. Et Patrimoine de Galgon


Anno 1233 Rainaldus quidam primam, Guillelmus Biens alteram domum gubernabant. Ambas habuit in sua ditione, a. 1250-1279, G. de Pairessac. A magistro Aquitaniae, saltem a. 1233 et 1264, pendebant.
Top

 

Domorum milicie Templi Petragoricensis (Périgueux)
In Petrocoriorum pago balliviam habebant Templarii cui praefuerunt: « praeceptores domorum milicie Templi Petragoricensis diocesis »
Raymundus Ayz — circa a. 1245
Robertus del Teulet — 1259
Gerardus de Vernhia aut Lavernha — 1275-1307

Domus Templi — Andrivaux
Département: Dordogne, Arrondissement et Canton: Périgueux, Commune: Chancelade - 24

Maison du Temple d'Andrivaux
Maison du Temple d'Andrivaux

Gerardus de Vernhia interdum nomine « preceptoris domus de Andrivalle et aliarum domorum milicie Templi in Petragoricensi dioc. » insigniebatur, et etiam « preceptoris domus de Andrivalle. » Domus enim illa Petracoricensis balliviae caput erat. Praeceptores ejus dicuntur:
G. de Traulega — 1228
B. Blanc — 1235
Petrus de Petragoris — circa 1245.
P. Donaderi — 1250, Finke, tome II, page 318
Sicardus de la Rocha —1252

Petrus de Petragoris domum tantum Andrivallis regebat et in ditione Raimundi Ayz, praeceptoris balliviae Petracoricensis, erat. De ceteris incertum est utrum soli huic domui an toti balliviae praeessent.
Sources: Archives de la Haute-Garonne, Malte, fonds d'Andrivaux et de Condat. - Bibliothèque Nationale, collection Périgord. - Trudon-des-Oremes, page 203. - Du Bourg, page 521.

Domus Templi — Lagut
Département: Dordogne, Arrondissement: Périgueux, Canton: Mussidan, Commune: Saint-Front-de-Pradoux - 24

Maison du Temple de Lagut
Maison du Temple de Lagut

Pleraeque domus balliviae hujus in charta XVII kal. Junii a. 1301 conscripta enumerantur. Hac die enim « in pleno capitulo, una cum dicto domino Geraldo la Vernha, preceptore dicte domus [Andrivallis] », interfuerunt: Preceptor domus de Laguto: Helias Batha — a. 1301

Domus Templi — Puymartin
Département: Dordogne, Arrondissement: Nontron, Canton: Champagnac-de-Belair, Commune: La Chapelle-Faucher - 24

Maison du Temple de Puymartin
Maison du Temple de Puymartin

Domus de Podio Marti: P. Moret — 1301, « preceptor »

Puy-Martin, hameau, commune de la Chapelle-Faucher
— Praeceptoria de Podio Sancti Marti, 1373 (Lespine O.S.J.).
— Podium Martini (ibid.).
— Maison du Temple puis Commanderie de l'ordre de Saint-Jean, annexée à celle de la Roche-Saint-Paul, 1373 (ibid.)
— Forêt de Puymartin, dite la Brousse. Altitude : 206 mètres.
Sources : Dictionnaire Topographique du département de la Dordogne. Par M. Le Vicomte de Gourgues. Paris Imprimerie Nationale, M. DCCC. LXXIII

Domus Templi — Bonnefare
Département: Dordogne, Arrondissement: Bergerac, Canton: Vélines, Commune: Saint-Michel-de-Montaigne - 24

Maison du Temple de Bonnefare
Maison du Temple de Bonnefare

Domus de Bona Faya : Fratres Amalvinus de Teyac — 1301, « preceptor »


Domus Templi — Le Soulet
Département: Dordogne, Arrondissement: Périgueux, Canton: Verteillac, Commune: Gout-Rossignol - 24

Maison du Temple de Soulet
Maison du Temple de Soulet

Domus de « Soloreto (Soleto) »
Yzarnus de Chaussada — 1301, « preceptor »

La commanderie Le Soulet (Templiers) se situait sur la commune de Goûts-Rossignol ; avec son moulin sur les bords de la Nizonne, elle possédait aussi la paroisse Goust Soletum en 1246, puis des bois et écarts alentours, dont le lieu-dit « Figuerasse » en 1291. Son précepteur est, entre 1291 et 1301, Ysard de Chaussade. Après la reprise des hospitaliers, elle fut rattachée à Comberanche et détachée en 1457, puis réunie à Condat en 1480.

Domus Templi — Sergeac
Département: Dordogne, Arrondissement: Sarlat-la-Canéda, Canton: Montignac - 24

Maison du Temple de Sergeac
Maison du Temple de Sergeac

Domus Templi — Sirgat
Bertrendus de Faya — 1301, « preceptor »
Sources: Du Bourg, page 513

Maison du Temple de Sargeac
— Mentionnée en 1275 dans une charte entre Hélie de Rudel, seigneur de Bergerac et de Montignac et Gérard de Lavergne, précepteur du Temple en Périgord.
Archives de Sargeac, L.I.
— Réunion vers 1410 de Sarjeac à Condat commanderie hospitalière.

Domus de « Podio Lhentier »
Domus Templi — Puylautier
Département: Dordogne, Arrondissement: Bergerac, Canton: La Force, Commune: Saint-Pierre-d'Eyraud - 24

Rotbertus de Chatnel — 1301, « preceptor »

Puy-Lautier, commune de Saint-Pierre-d'Eyraud.
— Ancienne chapelle des Templiers fut repris par les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
— Le ténement de Puy-Lautier confronte au ruisseau de l'Eyrau de deux côtés et au chemin qui va de Lartigue au Fleix : étendue, 22 journaux (Reconnaissance de 1673, O.S.J.)
— Un pré, à la Graulet, commune de Fraysse, se nomme la Commandière (Annonces judiciaires.)
Sources : Dictionnaire Topographique du département de la Dordogne. Par M. Le Vicomte de Gourgues. Paris Imprimerie Nationale, M. DCCC. LXXIII

Puy-Lautier
— Il existait une église Sainte-Marie de Puylautier (en plus du tènement cité par A. du Bourg), annexe de la préceptorie de Fraisse. Cette église était située entre le ruisseau La Gouyne et la Croix des Vignes et le lieu-dit Masson sur la commune de Saint-Pierre d'Eyraud.
— Il est à noter que tous ce noms de lieux, à part Puylautier, n'apparaissent pas dans le dictionnaire topographique du département de la Dordogne comprenant les noms de lieu anciens et modernes du vicomte de Gourgues (1873, collection des dictionnaires topographiques de la France).
Sources: Du Bourg, page 513
Impossible de localiser Puy-Lautier ou Puylautier, comme c'est un ténement, il n'y a probablement plus de traces des Templiers

Domus Templi — Allemans
Département: Dordogne, Arrondissement: Périgueux, Canton: Ribérac, Commune: Comberanche-et-Epeluche - 24

Maison du Temple d'Allemans
Maison du Temple d'Allemans

Petrus de Planha — 1301, « preceptor »
Chapelle des Templiers d'AllemansBiens du Temple à  Allemans
Biens du Temple à Allemans


Domus Templi — Pontarnaud
Département: Dordogne, Arrondissement: Nontron, Canton: Mareuil, Commune: Monsec - 24

Maison du Temple de Pontarnaud
Maison du Temple de Pontarnaud

Domus de Ponte Arnaldi
Bernardus Marquos — 1301, « preceptor »

Domus Templi — Saint-Michel-de-Rivière
Département: Dordogne, Arrondissement: Périgueux, Canton: Saint-Aulaye, Commune: La Roche-Chalais - 24
Eidem balliviae adscribendae sunt etiam domus Sancti Michaelis « la Ribeira »

Eglise des Templiers de Saint-Michel-de-Rivière
Eglise des Templiers de Saint-Michel-de-Rivière

Sources: In Processu (Finke, II, page 318) Geraldus Lavernha dicitur « preceptor domuum de Andrivalys, Petragoricensis, et Templi S. Michaelis. Burdegalensis diocesum », sed ibi, ut videtur, de domo Sancti Michaelis « de la Ribeira » non agitur.

Domus Templi — Saint-Paul-la-Roche
Département: Dordogne, Arrondissement: Nontron, Canton: Jumilhac-le-Grand, Commune: Saint-Paul-la-Roche - 24

Maison du Temple de Saint-Paul-la-Roche
Maison du Temple de Saint-Paul-la-Roche

Domus de Rupe sancti Pauli
Prioris praeceptor fuit:
Helias de Borzac — 1233
Bernardus de Villaribus — alterius a. 1307
Sources: Trudon-des-Ormes, page 204
Top

 

chapitre 3 - Santonicis (Saintonge)
Domus Templi — La Rochelle
Praecipua Templariorum sedes in Santonicis Alnensibusque pagis sita domus Rupellae videtur fuisse:

A. 1278, Guillelmus de Legeio, qui eam regebat, curam etiam domus « de Espautis » habebat.
Hujus domus praeceptores fuerunt:
Helias de Podio — circa a. 1190.
Guillelmus Raimundi exeunte XIIe saeculo.
Helias de Burzac — circa a. 1205.
Bos — 1207.
Arnaudus — 1218.
Petrus de Buszay — 1221.
Girardus de Breis — 1231.
Petrus Bosonis — 1249-1250.
Petrus dau Lege — 1265, 1268-1269.
Guillelmus dau Lege, de Legeio, de Lecgio — 1269-1270, 1278, 1282, 1283, 1291-1297.

Domus Templi — Bernay
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saint-Jean-d'Angély, Canton: Loulay - 17

Maison du temple de Bernay
Maison du temple de Bernay

Mentionem e Processu excerpsit A. Trudon des Ormes (page 199) domorum « de Bernayo »

Procès des Templiers, tome II, page 186
Frater Bartholomeus Bartholeti serviens, Xantonensis diocesis, testis supra juratus, mantellum ordinis et barbam defferens, quinquagenarius vel circa cum quo inquisitum fuerat absolutus et reconciliatus per officialem Pictavensem, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis respondit se nescire nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur: Dixit namque se fuisse receptum in capella domus Templi de Bernayo Xantonensis diocesis, in instante mense septembris erunt circiter XXVIII anni per fratrem Amblardum de Viena quondam, tunc preceptorem Pictavie, presentibus fratribus Guillelmo deu Liege preceptore de Rupella... Sources: Procès des Templiers, publié par M. Jules Michelet, tome 1 et 2 - Imprimerie Nationale - Paris - M. DCCC. LI.

Domus Templi — Aumagne
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saint-Jean-d'Angély, Canton: Matha, Commune: Blanzac-les-Matha - 17

Maison du Temple d'Aumagne
Maison du Temple d'Aumagne

Domus de « Lamahn »
Procès des Templiers, tome II, page 14
Vidit eciam recipi, in capella domus Templi de Lamahn Xantonensis diocesis, fratrem Petrum de sancto Genesio presbiterum quondam, per preceptorem de Rupella, eri examinatum, sunt XXV anni vel circa; et frater Robertus Guiteri serviens quondam fuit receptus cum dicto presbitero, et interfuerunt fratres Guillelmus de la Cabana serviens quondam, et alii de quibus non recolit.

Domus Templi — Les Epeaux
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saintes, Canton: Gémozac, Commune: Meursac - 17

Maison du Temple Les Epeaux
Maison du Temple Les Epeaux

Domum de « Espautis »
Praeceptores hujus domus Espautis fuerunt:
Petrus Bos — 1227, 1232-1233.
Jacobus(de Noian) — 1281.
Martinus — circa 1282.
Theobaldus de Tours — circa 1296-1302.
Hugo de Narsac — circa 1307.
Sources: Archives de la Vienne, H. 419, 425, 442. - Londres, Record Office, Patent Rolls. - Trudon-des-Ormes, page 200.
Procès des Templiers, tome II, page 93
Vidit eciam recipi fratrem Petrum de Sancto Benedicto, testem supra juratum sed nondum examinatum, in capella domus Templi de Insula Bochardi, per fratrem Petrum de Madico milite, quondam tenentem locum visitatoris, sunt XVI anni vel circa, presentibus fratribus Hugone de Narsaco preceptore de Espaucis Xantonensis diocesis, qui detinetur Xantonis, dicto fratre Johanne de Sancto Benedicto, avunculo predicti fratris Petri de Sancto Benedicto deffuncto, teste supra examinato.

Les membres de la maison du Temple de La Rochelle
Domum « de Espautis » in manu praeceptoris Rupellae (La Rochelle) fuisse, saltem a. 1278, dixi. Ipsa etiam minori balliviae praeerat, cujus partes erant:
Procès des Templiers, tome II, page 187
Dixit namque se fuisse receptum in capella domus Templi de Bernayo Xantonensis diocesis, in instante mense septembris erunt circiter XXVIII anni, per fratrem Amblardum de Viena quondam, tunc preceptorem Pictavie, presentibus fratribus Guillelmo deu Liege preceptore de Rupella, teste supra examinato, Bartholomeo Saligat et Petro Maynardi servientibus, deffunctis, in hunc modum: nam cum instructus peciisset instanter panem et aquam ordinis, et receptor ei concessisset, fecit eum vovere et jurare super quemdam librum castitatem, obedienciam, et vivere sine proprio; et imposito sibi mantello, ipse et astantes fuerunt eum osculati in ore, et frater Michael presbiter quondam, qui eciam aderat, dicebat quasdam oraciones.

Domus Templi — Villeneuve
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saintes, Canton: Saujon, Commune: Saint-Romain-de-Benet - 17

Grange du Temple de Villeneuve
Grange du Temple de Villeneuve

Domus (grangia) « de Villanova ». Praeceptores hujus grangia Villanova fuerunt:
Iterio — a. 1227
Jacobo — a. 1281, « preceptore milicie Templi de Vilianova et domus de Espautis »

Domus Templi — Châteaubernard
Département: Charente, Arrondissement et Canton: Cognac, Commune: Merpins - 16

Maison du Temple de Châteaubernard
Maison du Temple de Châteaubernard

Domus « Castra Bernardi »
cujus praeceptores:
P. Bos — 1227, « praeceptores de Espautis »
Hugo de Nargat aut de Narciaco — 1295-1297, « praeceptores de Espautis »
Procès des Templiers, tome I, page 199
Requisitus quot annis fuerat ipse testis in ordine Templi antequam predicta audivisset, respondit quod per quadriennium, de quibus fuerat moratus per duos annos in dicto loco des Enspans ut donatus, sed nondum indutus, et per alios duos in domo de Rupella ut frater dicti ordinis. Requisitus de loco in quo dictus episcopus predicta dixerat dicto visitatori, respondit quod apud castrum Bernardi Xantonensis diocesis.

Domus Templi — Angles
Département: Charente, Arrondissement: Cognac, Canton: Segonzac, Commune: Saint-Martial-sur-Né - 17

Maison du Temple d'Angles
Maison du Temple d'Angles

Domus « de Anglis »
Hugo ille — a. 1295, dicitur « preceptor de Castro Bernardi et de Anglis »
Sources: Archives de la Vienne, H2 224. - Bibliothèque Nationale, manuscrit latin 9035

Domus Templi — Goux
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saintes, Canton: Pons, Commune: Pérignac - 17

Maison du Temple de Goux
Maison du Temple de Goux

Fortasse domus de « Gouts »
Sources: In charta a. 1308 scripta apparet. Archives de la Vienne, H2 964

Domus Templi — Civrac
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Jonzac, Canton et Commune: Mirambeau - 17

Maison du Temple de Civrac
Maison du Temple de Civrac

Domus « de Syourac »
Cujus praeceptor erat, inchoante XIVe saeculo
Hugo Raynaud — a. 1307
Sources: Trudon-des-Ormes, page 201.

Domus « de Syourac »

Moulin de Civrac
Moulin de Civrac

Procès des Templiers, tome II, page 203 Ipse autem fuerat receptus, ut dixit, in capella domus Templi de Syourac Xantonensis diocesis, prima Dominica Quadragessime proximo preterite fuerunt V anni vel circa, per fratrem Guaufredum de Gonavilla preceptorem Acquitanie, presentibus fratribus Hugone Raynaudi preceptore dicte domus, qui detinetur Xantonis, Guillelmo Candelarii preceptore domus deu Deffes, qui detinetur apud Sanctum Johannem Angeliaci, Petrum de Montinhaco preceptorem de Castro Bernardi, in dicto loco Sancti Johannis detento, et quibusdam aliis de quorum nominibus non recordatur, in hunc modum: nam post multas bonas exhortaciones, dictus receptor fecit eum vovere et jurare super quoddam missale castitatem, obedienciam, vivere sine proprio, et servare bonos usus et bonas consuetudines, et non revelare secreta ordinis.

Domus Templi — Les Défends
Département: Charente, Arrondissement: Cognac, Canton: Baignes-Sainte-Radegonde, Commune: Le Tâtre - 16

Maison du Temple Les Défends
Maison du Temple Les Défends

Domusque « deu Deffes » cui praefuerunt praeceptores:
Petrus de Lemovico — circa a. 1287
Guillelmus Le Chandolier — circa a. 1307
Anno 1231, charta quaedam episcopi Santonici de controversia « inter fratres milicie Templi dos Espauz et Guibertum de Didonia » confecta testes memorat Heliam de ...tirac, praeceptorem « de Baszesio » (?).
Sources: Trudon des Ormes, page 198

Maison du Temple Les Défends
Maison du Temple Les Défends

Procès des Templiers, tome II, page 22
Frater Helias Rayriaudi Petragoricensis (Périgueux) diocesis serviens, preceptor domus Templi de Dompnho Xantonensis (Saintes) diocesis, testis supra juratus, mantellum ordinis et barbam defferens, quinquagenarius vel circa, cum quo fuerat inquisitum, absolutus et reconciliatus par dominum episcopum Xantonensem (Saintes), lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nunquam vidisse nec scivisse quod in recepcionibus fratrum ordinis vel post fierent abnegaciones, dogmatizaciones, vituperia crucis, oscula inhonesta, vel alia que ad crimen sodomiticum, vel que ad alia illicita in articulis contenta, nec credit quod fierent dicta illicita vel aliqua ex eis ; nec audivit hoc dici, nisi post eapcionem eorum, et credit quod omnes communiter reciperentur in ordine ubique sicut frater Amblardus de Viena quondam, tunc preceptor Aquitanie, receperat in capella domus Templi deu Deffes Xantonensis (Saintes) diocesis, dominica ante instans festum Ascensionis Domini erunt circiter XXIV anni vel circa, presentibus fratribus Helia de Bordelia milite, Petro Lemovicensi preceptore dicte domus deu Deffes, Petro de Petragoris, et aliis defunctis; a quo cum requisisset caritatem, elemosinami et societatem ordinis et ei concessisset, fecit eum vovere et jurare castitatem, obedientiam, vivere sine proprio, servare bonos usus et bonas consuetudines ordinis, et jurare pro posse suo ad acquirendum Terram Sanctam

Domus Templi — Le Mung
Département: Charente-Maritime, Arrondissement: Saint-Jean-d'Angély, Canton: Saint-Savinien, Commune: Geay - 17

Maison du Temple de Le Mung
Maison du Temple de Le Mung

Domus « de Lemeun » praeceptores:
P. Bos — praeceptorem « de Lemeun »
Helias ille — a. 1233.
Incharta alia, conscripta, nominatur.
Helias de Autyrac — a. 1233, « preceptor de Baines »
Sources: Dictam domum A. Trudon des Ormes page 190 assimilat domui Sanctae Gemmae, de qua vide infra, page 104.
Top

 

Docesis d'Engolismensis (Angoulême)
Domus Templi — Le Fouilloux
Département: Charente, Arrondissement: Angoulême, Canton: Saint-Amant-de-Boixe, Commune: Coulonges - 16

Maison du Temple Le Fouilloux
Maison du Temple Le Fouilloux

Domus in locis illis habebant Templarii sed de eis fere nihil scitur.
Sources: Trudon des Ormes, page 196.

Domus Templi — Le Dognon (Le Temple)
Département: Charente, Arrondissement: Angoulême, Canton: Blanzac-Porcheresse, Commune: Cressac-Saint-Genis - 16

Maison du Temple de Dognon
Maison du Temple de Dognon

Hujus domus praeceptores fuerunt:
Petrus de Banhol — circa a. 1286
Bartholomaeus Marlot — circa a, 1302-1303
Helias Raynaud — circa a. 1307
Sources: Trudon des Ormes page 197. - E. Biais, Les fresques du Temple près de Blanzac, in Réunion des sociétés des Beaux-Arts des départements, 25e session (1901), page 346.
Procès des Templiers, tome II, page 6
Post hec, die Lune sequenti, que fuit VIII dies dicti mensis Marcii, fuerunt adducti pro testibus ad presenciam eorum dominorum commissariorum, in domo predicta fratrum Minorum, fratres Guillelmus de Torrage miles Carnotensis, Guillelmus deu Liege preceptor de Rupella, P. Theobaldi preceptor de Castro Bernardi Xantonensis, et Helias Raynaudi Petragoricensis, preceptor domus Templi de Dongno diocesis Xantonensis, Guillelmus Terice Cenomanensis, et Thomas de Panpalona preceptor domus d'Averin in Navernia Panpalonensis, et domus de Riba Forada Therasconensis diocesis. Qui tactis sacrosanctis Evangeliis juraverunt dicere in isto negocio plenam et meram veritatem, secundum formam juramenti aliorum testium superius registratam, expositam et vulgarizatam eisdem.

Il y a une chapelle avec des fresques à Cressac-Saint-Genis

Domus Templi — Vouthon
Département: Charente, Arrondissement: Angoulême, Canton: Montbron - 16

Maison du Temple de Vouthon
Maison du Temple de Vouthon

Huic domui praefuerunt praeceptores
Audebertus Bordoil — 1239
Raimundus de Maroil — a. 1285

Procès des Templiers, tome II, page 84
Requisitus ubi, quando et qualiter et a quo receptus fuerat, et quos recipi viderat, respondit quod ipse et quinque alii fratres Petrus Mathei presbiter, et Petrus et Johannes Mathei servientes, nepotes ejusdem presbiteri, de Nantolio diocesis Pictavensis, Arnaudus de Vuctone, cujus cognomen ignorat, et quidam alius de cujus nomine et cognomine non recordatur, fuerunt simul recepti in capella domus Templi de Vertone Engolismensis diocesis, per fratrem Raymundum de Marolio militem quondam, tunc locumtenentem preceptoris Pictavie, in festo Omnium Sanctorum proxime preterito fuerunt XX anni vel circa, presentibus fratribus Guillelmo le Chandelier de Sancto Guillelmo deu Desert Lodunensis, Petro de Montuhac Engolismensis diocesis, quos credit vivere; Gerardo la Vernha preceptore Petragoricini, Arnaudo de Badalhac, et quibusdam aliis servientibus deffunctis, in hunc modum: nam exposito quod volebant esse in servicio Dei et ordinis et servi esclavi Terre Sancte, et petita caritate ordinis, fuit eis responsum quod bene deliberarent, quia oporteret eos abdicare a se propriam voluntatem et subjici aliene, et multa dura et aspera sustinere; et cum ipsi dixissent quod omnia sustinerent et pro eorum recepcione instarent, poscito ab eis quod non erant matrimonio, alteri religioni nec debitis que solvere non possent obligati, nec excommunicati, nec servilis condicionis, nec habebant infirmitatem latentem, fecit eos vovere et jurare quod essent obedientes Deo et ordini, Magistro ordinis et preceptoribus eorum, quod viverent sine proprio, et servarent castitatem et bonos usus et bonas consuetudines qui tunc erant in ordine, et qui in posterum imponerentur per presbiteros ordinis, et quod essent servi et esclavi Terre Sancte, et impositis eis mantellis, receptor et astantes fuerunt eos osculati in ore; et instruxit eos quot Pater noster dicerent pro horis suis, et qualiter regerent se in ordine, plures casus exponentes propter quos poterant incurrere diversas penas et perdere domum, et dixit eis quod ab aliis fratribus ordinis possent in posterum amplius informari.

Domus Templi — Villegats
Département: Charente, Arrondissement: Confolens, Canton: Ruffec - 16

Maison du Temple de Villegats
Maison du Temple de Villegats

Raimundus de Maroil in cujus manu conjungebatur domui « de Villegast »
Raimundus de Maroil — 1285
Top

 

Chapitre 4 - In parte meridionali Pictavicae (Poitiers), provinciae
Chartae quaedam XIIe saeculo redactae mentionem faciunt duorum « magistrorum Pictavie » (aut « de Pictavia »):
P. Episcopi — circa a. 1166
Ymberti Boters — 1180.
Incertum est utrum illi magistri Aquitaniae sint an ministri inferiores domuum Pictaviensium particulariter et unice curam habentes.
Hae domus multae erant et, ut videtur, satis magnae, quas assidue frequentabant praeceptores Aquitaniae.
In parte meridionali Pictavicae provinciae sitae erant domus sequentes:
Domus Templi — Civray
Département: Vienne, Arrondissement: Montmorillon, Canton: Civray - 86

Maison du Temple de Civray
Maison du Temple de Civray

Domus Templi de « Civray »
Cujus praeceptores fuerunt:
Petrus Michaelis — a. 1276-1277
Bartholomaeus Merleti — a. 1299
Bartholomaeus illum praeceptorem domus du Dognon, circa a. 1302-1303 vidimus Eratne commercium aliquod inter duas domus ?
Sources: Archives de la Vienne, G 736. - Trudon des Ormes, page 195.

Domus Templi — Bret
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Niort, Canton: Chef-Boutonne, Commune: Aubigné - 79

Domaine du Temple Le Bret
Domaine du Temple Le Bret

Domus « de Brez »


Domus Templi — Ensigné
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Niort, Canton: Brioux-sur-Boutonne - 79

Maison du Temple d'Ensigné
Maison du Temple d'Ensigné

Domus « Andigné »
Sources: Archives de la Vienne H3 149-153. - Charles Tranchant, Procès-verbal de remise des maisons des Templiers aux chevaliers de S. Jean de Jérusalem dans le Poitou, 20 mai 1313 in Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 2e serie, tome II, page 462

Domus Templi — La Crousillère
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Niort, Canton: Mothe-Saint-Héray, Commune: Avon - 79

Domaine du Temple de La Crousillère
Domaine du Temple de La Crousillère

Domus « La Crozillière »
Ce domaine a porté les noms de: La Crosillière (1485), La Crousillière (1486, 1503, 1504, 1543 et 1575), La Crouzillière (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Montbazon), La Crouzillère (1695 et 1724), La Crouzillière (1740), La Crousillière (1750, acte), La Crouzalière (XVIIIe siècle, carte de Cassini), La Crouzillière (1801, acte), La Crousillère (1823 et 1966, cadastre).

Domus Templi — la Bruere (Brueil)
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Bressuire, Canton: Cerizay, commune: Montigny - 79

Domaine du Temple de Brueil
Domaine du Temple de Brueil

Domus « la Bruere »

Le Breuil, village commune de Montigny
— Le Brueil de Montigné, XVe siècle (Registre des rentes du Temple de Mauléon, archives de la Vienne)
Sources: Dictionnaire Topographique du Département des Deux-Sèvres, par Bélisaire Ledain. Poitiers M. DCCCC. II

Domus Templi — La Barre et Clairin
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Niort, Canton: Lezay, Commune: Sepvret - 79

Maison du Temple de La Barre et Clairin
Maison du Temple de La Barre et Clairin

Domus « de la Barre de Clarens »
Sources: Archives de la Vienne, H3 916. - Tranchant, page 460.

La Barre, village commune de Sepvret
— Ancienne Maison du Temple et ancienne paroisse.
— Barra de Clarenc, 1300 (Gr.-Gauthier)
— C'était une dépendance de la commanderie d'Ensigny, sous les Hospitaliers de Saint-jean de Jérusalem. (Archives V. II. 3, I 153)
— La Barre Clarain, 1545 (Ibidem)
— La Barre-Clayrin, 1550 (Ibidem)
— Saint-Georges de la Barre-Clérin (Pouillé d'Allioz)
Sources: Dictionnaire Topographique du Département des Deux-Sèvres, par Bélisaire Ledain. Poitiers M. DCCCC. II

Domus Templi — Les Roches
Département: Vienne, Arrondissement: Poitiers, Canton: Lusignan, Commune: Cloué - 86

Maison du Temple des Roche
Maison du Temple des Roche

Roche, hameau commune de Cloué
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— Praeceptor de Rupibus, 1216 (Fonteneau, tome XXII, page 39)
— Hospital de Roche 1381 (Commanderie de Roche, 2)
— Preceptor Templi de Rochis, 1383 (Taux du décime, page 31)
— Temple des Roches, 1499 (Fief de Gouron)
Sources: Dictionnaire topographique du département de la Vienne, rédigé par M. L. Rédet. Paris Imprimerie Nationale M. DCCC. LXXXI

Domus Templi — Touffou
Département: Vienne, Arrondissement: Poitiers, Canton: Lusignan, Commune: Cloué - 86


Toufou, hameau commune de Cloué
— Touffou, 1446 (Commanderie de Roche, 2)
— Toufou, 1624.
Sources: Dictionnaire topographique du département de la Vienne, rédigé par M. L. Rédet. Paris Imprimerie Nationale M. DCCC. LXXXI
Domus « des Roches », domaine et fief de Toufou »
cujus praeceptores fuerunt:
Balduinus de Chiri — circa a. 1302
Mathaeus de Stagno — 1303, circa 1307
Sources: Archives de la Vienne, H3 910-915. - Trudon des Ormes, page 195. - Tranchant, page 460.

Domus Templi — Saint-Maixent
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement, Niort, Canton: Saint-Maixent-l'Ecole - 79
Sources: Archives de la Vienne, H3 I. Bibliothèque de Poitiers, Collection Fonteneau, tome LII

Domus Templi — Sainte-Gemme
Département: Vendée, Arrondissement: Fontenay-le-Comte, Canton: Maillezais, Commune: Benet - 85

Maison du Temple de Sainte-Gemme
Maison du Temple de Sainte-Gemme

cujus praeceptor erat:
R. quidam — a. 1224.

Domus Templi — Cenan
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Niort, Canton: Coulonges-sur-l'Autize, Commune: Saint-Pompain - 79


Domus haec apud « Cenan »

Cenan, village commune de Saint-Pompain
— Domus Templi de Thonans cum capella, 1300 (Gr. Gauthier)
— Lospital de Cenan, 1448 ; Cenan, 1598 ; Cenant, 1668 ; Senan, 1700, 1715 (Archives V. H. 3, L, 319, 323)
— Sous les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, la commanderie de Cenan formait avec la commanderie de Sainte-Gemme, son annexe, l'une des quatre chambres prieurales du grand prieuré d'Aquitaine (Archives, D.-S. H. 232)
Sources: Dictionnaire topographique du département de la Vienne, rédigé par M. L. Rédet. Paris Imprimerie Nationale M. DCCC. LXXXI

Ubi domum Sanctae Gemmae domui « de Bane » aut « de Baines », assimilatam videbis, Tranchant, page 462.
Sources: Archives de la Vienne, H3 319-334. - Trudon des Ormes, page 190.
Top

 

Chapitre 4 - In parte orientali Pictavicae (Poitiers), provinciae
Domus Templi — Champgillon
Département: Vendée, Arrondissement: Fontenay-le-Comte, Canton: Sainte-Hermine, Commune: Saint-Juire-Champgillon - 85

Maison du Temple de Champgillon
Maison du Temple de Champgillon

Domus « de Campo Gillonis »
Cujus praeceptores fuerunt:
P. Mainard — circa a. 1290
Guillelmusque de Bléré — circa a. 1293-1307
Sources: Praeceptor auctore: Trudon des Ormes page 189

— Commanderie de Champgillon (Saint-Juire-Champgillon), ordre de l'Hôpital (Malte).
— ancienne Maison du Temple, elle est passée à l'Hôpital en 1318, d'après des actes désignant Jean Chuette comme son commandeur, puis Pierre de Mirebeau en 1329.
— L'une des plus recherchée du prieuré d'Aquitaine, cette commanderie, placée au centre d'une forêt giboyeuse, favorisait le loisir noble de la chasse à courre.
— Robert de Saint-Riquier en est commandeur au moins en 1365 et encore en 1368, puis Foucaud de Conac de 1374 à 1382.
— Sont connus après eux Laurent Maître en 1385 et 1395, Geoffroy Goheau en 1399, qui la résigna en 1403 en faveur de Jean de Vivonne, ce que contesta le maître de l'Hôpital, Philbert de Nailhac pour en réclamer les revenus au commun du trésor.
— Jean de Vivonne en resta commandeur jusqu'à sa mort en 1483.
— Jacques Suriete lui succéda.

— La commanderie de Champgillon (Saint-Juire-Champgillon) fut désignée par le maître de l'Hôpital comme chambre magistrale du prieuré d'Aquitaine dans la première moitié du XIVe siècle et encore en 1359, avant que ce rôle ne soit attribué à celle de La Rochelle.
— La commanderie de Champgillon (Saint-Juire-Champgillon) fut désignée par le maître de l'Hôpital comme chambre magistrale du prieuré d'Aquitaine dans la première moitié du XIVe siècle et encore en 1359, avant que ce rôle ne soit attribué à celle de La Rochelle.
— Une chambre magistrale était une commanderie dont les revenus allaient directement au maître de l'ordre. Il en existait une par prieuré
Sources: Roger, Jean-Marc - Revue historique du Centre-Ouest = ISSN 1767-6320. – (2e semestre 2008) tome VII, page 329-336

Domus Templi — Lande Blanche
Département: Vendée, Arrondissement: La Roche-sur-Yon, Canton: Le Poiré-sur-Vie, Commune: Belleville-sur-Vie - 85


Maison du Temple de Lande Blanche

Cujus praeceptores fuerunt:
Hamelinus — 1222
Joannes de Raans — sans date
Sources: Trudon des Ormes, page 188

Domus Templi — Coudrie
Département: Vendée, Arrondissement: Les Sables-d'Olonne, Canton: Challans, Commune: Froidfond - 85

Maison du Temple de Coudrie
Maison du Temple de Coudrie

Domus « Cosdri »
Quam praeceptores rexerunt:
Mannus (Mains) — circa a. 1166
Rigaudus — 1173
Mathaeus de Banastia — 1180
Petrus de Roerta — 1200, 1202
Martinus — 1204, 1211-1212, 1213, 1216, 1220
Stephanus — 1222-1227
Johannes Durandi — 1307 (T.d.O)
Sources: Bibliothèque de Poitiers, collection Fonteneau, tome LI-LII. - Trudon-des-Ormes, page 189. - L. de la Boutetière, cartulaire de Coudrie, in Archives historiques du Poitou, tome II, 1873, page 149. - E. Boismoreau, La Commanderie de Coudrie, in Revue du Bas-Poitou, tome III, 1922. - De quatuor ultimis domibus vide etiam, L. de la Boutetière, Possessions territoriales des Ordres religieux et militaires dans la Vendée, La Roche-sur-Yon, 1873.

Domus Templi — Coudrie

Eglise de Coudrie
Eglise de Coudrie

Monument classé datant du XIIe siècle et remanié au XVe siècle, cette ancienne église se situe non loin du village de la Flocellière, près de la route qui mène à Saint-Christophe-du Ligneron.
Sanctuaire d'une ancienne commanderie de Templiers, elle a été édifiée en 1130 par Hugues de Payns, fondateur de l'Ordre, grâce aux libéralités des seigneurs de La Garnache.
Seule subsiste l'église, le reste de la commanderie ayant été brûlé au XVe siècle par les Huguenots.
L'ensemble connût un nouveau coup fatal pendant les Guerres de Vendée (1793-1794) lors du passage des Colonnes Infernales.
Coudrie devint paroisse puis commune et fut ensuite rattachée à Challans en 1827, par ordonnance du Roi Charles X.

Domus Templi — Mauléon
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Bressuire, Canton: Mauléon, Commune: Treize-Vents - 79

Maison du Temple de Mauléon
Maison du Temple de Mauléon

Domus Sancti Salvatoris de Malo Leone
Quam praeceptores rexerunt:
Andraeas — 1204
Radulphus de Colunnes — 1207
Salomon de Mauge — 1215-1216
Mauricius de Cheintres — 1217-1218
Simon de Sancto Laurentio — 1220
Raginaudus li Veilz — 1225-1226
Guillelmus de Alenconio — 1231
?Olivierus le Flamenc — 1292
Martinus de Montrichard — 1301-1307
Martinus Vandehevea — 1304
Sources: Archives de la Vienne, H. 723, 728. - Bibliothèque de Poitiers, collection Fonteneau, tome LII. - Trudon-des-Ormes, page 192.

Maison du Temple de Moléon
— La Commanderie des Templiers fut fondée au XIIe siècle. L'église fut construite en 1848 avec les pierres de l'ancienne chapelle de La Commanderie.
— A l'intérieur, on peut voir l'autel et le bénitier en granit provenant de la même Chapelle.
— De l'ancienne Commanderie, il reste seulement une partie des bâtiments (visite extérieure seulement).
Sources: Mairie de Mauléon

Le Temple, commune de Mauléon
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie de Malte.
— Domus Templariorum Sancti Salvatoris de nemore Malleonii, 1215 (Archives historiques du Poitou, I, font LII)
— Templum Sancti Salvatoris prope Malleonem, 1234 (Ibidem)
— Le Temple de Mauléon, 1262 (Archives V. H. 3, 721)
— Lopital d'auprès Mauléon, jadis du Temple, 1330 (Ibidem)
— Lospitau de Mauléon, jadis du Temple, 1334 (Ibidem, 725)
— Domus Templo prope Malleneansi, 1384 (Archives de Saint-Loup)
— Chapelle Saint-Sébastien fondée au Temple, vers 1486, par Guyon Guerry (Archives V. H. 3, 721)
— Le Temple dépendait de la sénéchaussée de Poitiers, de l'élection et du duché de Châtillon-sur-Sèvre, jadis Mauléon.
Sources: Dictionnaire Topographique du Département des Deux-Sèvres, par Bélisaire Ledain. Poitiers M. DCCCC. II

Domus Templi — La Boissière
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Parthenay, Canton: Mazières-en-Gâtine, Commune: La Boissière-en-Gâtine - 79

Maison du Temple de Boissière-en-Gâtine
Maison du Temple de Boissière-en-Gâtine

Domus de Buxeris
cujus ultimus praeceptor fuit:
Johannes Bertaud — 1308
Sources: Archives de la Vienne, H2 922. - Trudon des Ormes, page 192. - Tranchant, page 462.

L'Hôpiteau, ferme commune de la Boissière-en-Gâtine.
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie de Saint-Jean de Jérusalem.
— Buxeris in Gastina, 1310 (Procès des Templiers, documents inédit tome I.)
— La Boissière, 1313 (Procès verbal)
— Commanderie de Lopitault de la Boissière en Gâtine, 1635 (Archive V)
— L'Hopitault, 1756 (Archives D.-S. E. 877)
Sources: Dictionnaire Topographique du Département des Deux-Sèvres, par Bélisaire Ledain. Poitiers M. DCCCC. II

Domus Templi — La Lande de Parthenay
Département: Deux-Sèvres, Arrondissement: Parthenay, Canton: La Gâtine, Commune: Gourgé - 79

Maison du Temple La Lande de Parthenay
Maison du Temple La Lande de Parthenay

Sources: Archives de la Vienne, H3 918-921. - Tranchant, page 462.

La Lande, ferme commune de Gourgé
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Archives V. 918 L. 9)
— Saint-Georges de La Lande, 1343 (Ibidem)
— La Lande de Parthenay, 1428 (Ibidem, H. 3)
— La Lande Saint-Georges, 1552 (Ibidem)
— La Lande de Gourgé, 1751 (Ibidem)
— Sous les Hospitaliers de Saint-Jean, cette commanderie fut réunie à celle Roche-Villedieu.
Sources: Dictionnaire Topographique du Département des Deux-Sèvres, par Bélisaire Ledain. Poitiers M. DCCCC. II

Province de Poitiers
In occidentali Pictavicae provinciae parte Templarii bona (seu fortasse domum) Pictavii et domos apud:
Domus Templi — Chauvigny
Département: Vienne, Arrondissement: Montmorillon, Canton: Chauvigny, Commune: Lauthiers - 86 Sources: Tranchant, Montgauguier et Auzon habebant

Domus milicie Templi de Monte Gaugerii
Département: Vienne, Arrondissement: Poitiers, Canton: Migné-Auxances, Commune: Maisonneuve - 86

Maison du Temple de Montgauguier
Maison du Temple de Montgauguier

Rainaldus Bertrandus — 1285
Sources: Archives de la Vienne, H. 544. - Bibliothèque de Poitiers, collection Fonteneau, tome LII. - Trudon-des-Ormes, page 193. - A. de la Bouralière, (deux souvenirs des Templiers, Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 1901).

Montgauguier, canton de Mirebeau.
— Ancienne Maison du Temple, puis Commanderie de Saint-Jean de Jérusalem, la Maison du Temple fut unie à la commanderie Saint-Georges-les-Baillargeaux au XVe siècle.
— Ugo de Monte Gualgerio, vers 1084; de Moute Galgerio, 1095 (Abbaye de Nouaillé)
— Locus Mongoguerii, 1119 (bulle du pape Calixte II pour l'abbaye de Fontevrault, Gall. Christi., tome II, col., 1136)
— Montgauger, 1219 (Fonteneau, tome V, page 77)
— Domus milicie Templi de Monte Gaugerii, 1258 (commanderie Saint-Georges, 19)
— Montgauguier, 184; L'Ospital de Montgaugier, 1408 (commanderie de Saint-Georges, 19)
— Montgauguer, 1478 (commanderie Saint-Georges, 5)
— Gauguier, 1598 (ibidem, 19)
— Montgogué, 1659 (procès-verbal de visite prieurale, archives de la Société des Antiquaires de l'Ouest, manuscrit nº4)
— La paroisse de Montgauguier, que ne mentionnent pas les pouillés du diocèse antérieurs au XVIIIe siècle, fut démembrée de celle de Cherves. Par un arrêt du conseil d'Etat du 19 mars 1781, la distinction qui existait depuis longtemps quant au spirituel entre les paroisses de Cherves et de Montgauguier fut adoptée quant au temporel et dès lors cette dernière eut son syndic et ses collecteurs particuliers.
— Montgauguier est un hameau composé de trois maisons. La principale localité de la commune est Maison-Neuve, où se trouve l'église paroissiale érigée en 1856.
— Le commandeur était haut justicier de la paroisse, qui faisait partie de l'archiprêtré de Parthenay et de la baronnie de Mirebeau.
Sources : Dictionnaire topographique du département de la Vienne, rédigé par M. L. Rédet. Paris Imprimerie Nationale M. DCCC. LXXXI

Domus Templi — Ozon ou Auzon
Département: Vienne, Arrondissement et Canton: Châtellerault, Commune: Targé - 86

Maison du Temple d'Auzon
Maison du Temple d'Auzon

Hujus domus praeceptores fuerunt:
Guillelmus de Sonayo — 1224
Petrus de Vaugourdon — circa 1270
Johannes — 1303
Aldebertus de Porta — circa 1303-1307
Sources: Archives de la Vienne, H. 799. - Trudon-des-Ormes, page 193.

Auzon ou Ozon, village et moulin sur l'Auzon, commune de Châtellereau.
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie de Saint-Jean de Jérusalem.
— Ausum, vers 1200 (abbaye de Saint-Cyprien)
— Domus Templi de Aussunio, 1230 (commanderie d'Auzon, 6)
— Commanderie d'Auzon, 1324 (Archives de Poitiers, 12)
— Auzon, 1455 (abbaye de Saint-Cyprien, 21)
— Bourg d'Ozon, 1516; moulin d'Auzon, 1588 (commanderie d'Auzon, 1)
Sources : Dictionnaire topographique du département de la Vienne, rédigé par M. L. Rédet. Paris Imprimerie Nationale M. DCCC. LXXXI
Top

 

Chapitre 5 - In parte Turonensis (Tours) pagi Pictavorum
Ile-Bouchard
Praecipua sedium Ordinis in parte Turonensis pagi Pictavorum finibus adjacenti domus erat « Insulae Bochardi »
Domus Templi — L'Ile Bouchard
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement et Canton: Chinon - 37

Maison du Temple de L'Ile Bouchard
Maison du Temple de L'Ile Bouchard

cujus praeceptores fuerunt:
Symo de Nesle —circa a. 1258
Johannesque de Sancto Benedicto — 1288, 1287-1307


Bona habebant Templarii apud Chinon:
Domus Templi — Les Moulins
Département: Vienne, Arrondissement: Châtellerault, Canton: Trois-Moutiers, Commune: Bournand - 86

Maison du Temple Les Moulins
Maison du Temple Les Moulins

Superiori conjungebantur domus « de Molendinis »

Domus Templi — Puyraveau
Département: Vienne, Arrondissement: Châtellerault, Canton: Monts-sur-Guesnes, Commune: Pouant - 86

Maison du Temple de Puyraveau
Maison du Temple de Puyraveau

Et, verisimiliter, domus « de Podio Revelli »
quae commendatorem
Guillelmum de Bléré habebat — circa a. 1300
Sources: Carré de Busserolle, tome III, page 365. - Guy Maloche, 1238. - Jean de Saint-Benoit, 1273-1283.

Domus Templi — Le Fretay
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement et Canton: Loches, Commune: Perrusson - 37

Maison du Temple Le Fretay
Maison du Temple Le Fretay

Balliviae Templi ultra Biturigum limites jacentis caput erat domus « de Fretayo »

cujus praeceptores fuerunt:
Hugo — 1201 « preceptor in Turonia », 1208, 1213.
Johannes de Burleio — 1223.
Savaricus de Sonayo — 1247, 1253.
Girbertus Auboyni — 1264, 1265.
Jobannes de Soudayo — 1272.
Girardus de Nonayo — 1289, 1293-1294.
Aldebertus de Porta — 1303.
Petrus de Turonis — 1301, circa. 1307. (T.d.O)
Carré de Busserolle: Hugues, 1200-1211; Jean de Bouly ou Berlay, 1223; Jean le Picquart, 1231; Savary de Sonnay, 1246; Gerbert d'Aubouyn, 1265; Jean Souday, 1273; Jean de Nonay, 1292; Geoffroy de Charnay, 1295; Audebert de la Porte, 1313.
Sources: Archives de la Vienne, H. 632 et 647. - Trudon-des-Ormes, pages 184-186. - Carré de Busserolle, Dictionnaire géographique, Historique et Biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine.

Fretay, commune de Loches
— Domus Templo de Fracteio, 1199.
— Fracteium, 1200.
— Fretay, Freteillio, 1223.
— Domus Templi de Fretayo, 1289.
— Maison de la Chevalerie du Temple de Fretay, 1290-1292.
— L'Hôpital de Fretay, 1431.
— Ancienne Maison du Temple, puis de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
— Le commandeur avait le droit de haute, moyenne et basse justice.
— Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les commanderies de Launay-Bidault de Saint-Jean-sur-Indre et de la Châtre-aux-Grolles étaient réunies à celle de Fretay.
— Le moulin BattereauBiens du Temple de Battereau
Biens du Temple de Battereau
, paroisse de Perrusson dépendait de la Maison du Temple de Fretay.
— La chapelle de la Maison du Temple, dédiée à Saint-Jean Baptiste, date de la fin du douzième siècle.

Commandeurs de Fretay
— Hugues, premier commandeur connu, est cité dans des actes de 1200, de 1208 et de 1211.
— Jean de Boulay (ou Berlay), 1223.
— Jean le Picquart, 1231.
— Savary de Sonnay, 1246.
— Gerbert d'Aubouyn, 1265.
— Jean de Nouay, 1292.
— Geoffroy de Charnay, 1295.
— Audebert de la Porte, 1303.
Sources: Dictionnaire Géographique, Historique et Biographique d'Indre et Loire et de l'ancienne province de Touraine par J.-X Carré de Busserolle, tome IV, Tours 1882.

Domus Templi — Le Blizon
Département: Indre, Arrondissement: Le Blanc, Canton: Mézières-en-Brenne, Commune: Saint-Michel-en-Brenne - 36

Maison du Temple Le Blizon
Maison du Temple Le Blizon

Hujus balliviae partes erant domus « de Blisone »
Praeceptore:
G. de Rupe — a. 1207, « Praeceptor »

Le Blizon, commune de Saint-Michel-en-Brenne
— Ad Blisionem, 1202.
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie de l'Ordre de Malte.
— Chapelle, maison noble et fuie en 1692.
— Les dépendances sous les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem étaient: Beauvais, l'Epinat, l'Hopitau-sous-Prégu, Villejésus, Rouflac, Saint-Auprien, La Charnoble.
Sources: Dictionnaire Historique, Géographique et Statistique de l'Indre, par M. Eugène Hubert, archiviste-adjoint aux Archives de l'Indre. Paris, Châteauroux 1889

Domus Templi — La Châtre aux Grolles
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement et Canton: Loches, Commune: Verneuil-sur-Indre - 37

Maison du Temple La Châtre aux Grolles
Maison du Temple La Châtre aux Grolles

Domus « de Castra »

La Châtre aux Grolles ancienne commanderie de l'ordre du Temple, et depuis, de celui de Saint Jean de Jérusalem, de la langue de France et du grand prieuré d'Aquitaine, est située dans la commune de Verneuil près de Loches.
En 1643 ses revenus ne suffisant plus à l'entretien d'un commandeur, des frères servants et du chapelain, elle fut réunie à celle de la Ferté (Fretay).
Le château dont il ne reste plus rien aujourd'hui, était d'après la tradition un des plus redoutables du pays. On peut juger encore de la vaste étendue de son aire par le développement des douves qui l'entouraient.
La chapelle seigneuriale placée hors de l'enceinte du château subsiste presque en entier (1856). Elle nous paraït mériter d'être classée parmi nos richesses archéologiques, tant à cause de son ancienneté, que parce qu'elle est le seul monument existant dans cette partie de la Touraine, qui nous vienne de l'ordre de Malte, ou pour être plus exact de l'ordre du Temple.
Son plan est un rectangle que devait terminer autrefois à sa partie supérieure un enfoncement en hémicycle.
L'examen des dispositions architecturales, des ornements des chapiteaux, des moulures, nous autorise à placer la construction de cet édifice dans les premières années du XIIe siècle.
La voûte qui était à plein berceau sans nervures, et interrompue seulement par les arcs doubleaux, a été détruite en 1848.
La chute de quelques travaux intérieurs de maçonnerie a mis à découvert une inscription qui nous apprend que la charpente fut refaite eu 1672, par l'ordre du chevalier de Sallo, commandeur de la Ferté (Fretay).
L'édifice comporte une longueur extérieure de 20 mètres, sur une largeur de 7 mètres 66 centimètres.
L'abside était avant 1793, ornée de statues de grande dimension, les unes de bois les autres de pierre, dont plusieurs ont été sauvées de la destruction par MM Jacquet, frères, propriétaires actuels de la Châtre aux Grolles.
L'acquisition de ces objets d'antiquité nous parait facile, et le prix en serait probablement très modéré, si, comme on le dit, MM Jacquet en font assez peu d'estime pour les tenir relégués dans le coin d'un grenier.
De 1643 à 1789 la chapelle de la Châtre aux Grolles fut desservie par le curé de Verneuil qui venait y dire la messe une fois par semaine.

Domus Templi — Temple de Dolus
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement et Canton: Loches, Commune: Dolus-le-Sec - 37

Maison du Temple de Dolus
Maison du Temple de Dolus

Domus « de Dolucio »
cujus praeceptores fuerunt:
Savaricus enim de Sonayo — a. 1247
Savaricus enim de Sonayo a. 1247 « preceptor domorum Templi de Fretayo et de Castra » nuncupatur; a. 1219 mentio fit « domus de Freteyo et de Dolucio » et, a. 1253, « domus de Freteyo et de Blisone. »
Sources: Archives de la Vienne, H. 233. - Bibliothèque de Poitiers, collection Fonteneau, tome LII. - De Domo Castrae: Carré de Buserolle, Dictionnaire d'Indre-Loire, tome II, page 145, ubi Savaricum de Sonayo praeceptorem Castrae ad an. 1246 memoratum videbis. De domo de Dolucio, ibidem, page 470.

Dolus, commune de Loches
— Ecclesia S. Petri Dolensis, Dolum, 1107 (Cartulaire de Noyer)
— Duo Lucii, 1109, 1139, 1180, 1211, 1273-1282, 1300 (Cartulaire de Cormery et du Liget et Archives de la Viennes, liasse 487)
— Dollus, Douluz, Doullus, Doluz, XIIe et XIVe siècles (Cartulaire de Liget)
— Doulus, Doullus, 1646, 1670, 1712 (Titres de la cure de Dolus)
— Dolus, cartes de Cassini.

— Après avoir appartenu à l'Ordre du Temple, elle passa aux mains des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— Elle était peu importante.
— Au XVe siècle, son revenu suffisait à peine à entretenir un commandeur.
— Elle fut désignée dans divers titres, sous le nom de Commanderie de l'Hôpital de Dolus.
— En 1490 elle fut réunie à la commanderie de Ballan.
— En 1789, les bâtiments étaient à usage de ferme.
— Elles avait quelques dépendances:
— Le Temple (ancienne dépendance de la commanderie de Dolus)
— La Menesserie (Ibidem)
— L'Hôpitau ou l'Hôpital (Ibidem)
Sources: Dictionnaire Géographique, Historique et Biographique d'Indre et Loire et de l'ancienne province de Touraine par J.-X Carré de Busserolle, tome IV, Tours 1882.

Turonis bona tantum possedisse videtur Templarios, sed prope hanc civitatem domum habebant « de Balan »
Domus Templi — de Ballan
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement: Tours, Canton: Ballan-Miré - 37

Maison du Temple de Ballan
Maison du Temple de Ballan

cujus praeceptores fuerunt:
Guillelmus de Teilleio — 1254
Hugoque do Narciaco — 1281-1284
Sources: Archives de la Vienne, H3 183. - Trudon-des-Ormes, page 183. - Carré de Busserolle, tome I, page 120.

Commanderie de Ballan.
— Domus militiae Templi de Ballan, 1254 (Archives de la Vienne, H, liasse 183)
— La Maison du Temple de Balla possédait deux fief proches la commanderie: La Noue et Le Vau.
— Fief, terre et seigneurie de l'hopital de monsieur Saint-Jean de Ballan, 1511.
— L'Ordre du Temple et ensuite l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem possédèrent à Ballan, une commanderie importante, avec tous les droits attachés au titre de châtellenie. Ce domaine relevait du château de Tours, où les vassaux étaient tenus de se rendre à certaines époques, pour y faire le guet. Des lettres de Louis, duc de Touraine, les exemptèrent de ce service en 1391.
— Au XIIIe siècle, le commandeur Hugues eut un procès avec Pierre de Rillé, propriétaire du fief de Ballan, qui contestait à la commanderie le droit de haute justice. Hugues fut maintenu dans la possession de ce droit, que ses successeurs continuèrent d'exercer jusqu'à la Révolution.
— Par un acte passé à Loches le 10 jullet 1565, Jacque Ysoré, commandeur de l'Hôpital de Ballan, acheta le fief du Puy de Monts, de son parent Antoine Ysoré, prieur de Saint-Baud, et l'annexa à sa commanderie.
— Dans la ville de Tours, poroisse de Saint-Pierre-du-Chardonnet, les commandeurs possédaient une châtellenie dépendant de leur bénéfices.
— A une époque que l'on ne saurait positivement déterminer, les commanderies de Dolus et du Gast, situées en Touraine, furent annexées à celle de Ballan.
— En 1762, la commanderie de Ballan avait un revenu de 4000 livres.
Dépendances de Ballan
— Bonrepos, ou les Vallées (Ancien fief relevant de la commanderie de Ballan)
— Bois-Boulet (Ibidem)
— La Noue (Ibidem)
— Le Vau (Ibidem)

Commandeurs Templiers de Ballan
— Guillaume de Theillé, 1254-1256.
— Hugues de Marçay, 1280-1284.
— Jean Salmon, 1295.
— Mathieu Salmon, 1295.
— Pierre, 1297.
Sources : Dictionnaire Géographique, Historique et Biographique d'Indre-et-Loire, par J.-X. Carré de Busserolle, tome I à VI. Tours 1881

Haud longe a domo illa sitae erant domus « de Vasto »
Domus Templi — Le Gast
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement: Tours, Canton: Neuillé-Pont-Pierre, Commune: Sonzay - 37

Maison du Temple Le Gast
Maison du Temple Le Gast

Gast (Le), hameau commune de Sonzay.
— Domus de Vasto, 1270.
— Hôpital de Saint-Nicolas-du-Gast, 1280.
— Le Gasts, carte d'Etat-Major.
— Ancienne Maison du Temple, puis commanderie de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
— Les biens qui dépendaient du Gast était peu importants.
— Dès le XIVe siècle, le Gast fut réuni à la commanderie de Ballan.
— Ballan et toutes ses dépendances furent vendus nationalement le 28 messidor an IV.
— La chapelle dédiée à Saint-Nicolas, est mentionnée dans un acte de 1508.
— Cette commanderie constituait un fief ayant droit de haute, moyenne et basse justice.
Sources: (Archives de la Vienne, prieuré d'Aquitaine. - Archives de l'Indre-et-Loire, Etats des prieurés de Marmoutier. - Bibliothèque de Tours, fonds Salmon, titres de la commanderie de Ballan)
Sources : Dictionnaire Géographique, Historique et Biographique d'Indre-et-Loire, par J.-X. Carré de Busserolle, tome I à VI. Tours 1881

Domus « de Nuce »
Domus Templi — Nozay
Je ne peux pas trouver Nozay, pas même dans le dictionnaire de l'Indre-et-Loire, il y a bien un Noizay, et il est indiqué « Nucetum (Voyez Noizay) ». Le Marquis d'Albon donne comme nom « Nuce », d'après Trudon-des-Ormes, il n'est pas non plus indiqué dans le dictionnaire.
Sources: De qua vide Trudon des Ormes, page 183

Domus « Ambasiae »
Domus Templi — Amboise
Département: Indre-et-Loire, Arrondissement: Tours, Canton: Amboise - 37

Maison du Temple d'Amboise
Maison du Temple d'Amboise

Ambasiae praeceptor erat quidam:
Galterius — a. 1216
Sources: Archives de la Vienne, H3. 6 et 17. - Bibliothèque Nationale, collection Clairambault 1313. - De Domo Ambasiae: Carré de Busserolle, tome I, page 29.

Commandeurs du Temple et de Saint-Jean de Jérusalem
— Il y avait à Amboise Une Maison du Temple et une Commanderie des Hospitaliers de saint-Jean de Jérusalem.
— La Maison du Temple est mentionnée dans une charte de 1219 (Domus Militiae Templi de Ambazia)
— La Commanderie des Hospitaliers, dans un titre de 1307, sous le nom de Maison de l'Hopitau d'Amboise; plus tard, on l'appela la commanderie de Saint-Jean-de-l'Ile-lez-Amboise.
— A la suite de l'abolition de l'Ordre des Templiers (1312), la Maison du Temple passa aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, et, vers le milieu du XVe siècle, elle fut réunie à la commanderie de l'Ile.
— Les Commandeurs Hospitaliers prirent dès lors la qualification de commandeurs de la commanderie du Temple et de Saint-Jean de l'Ile.
— Au XVIIIe siècle, le revenu des deux propriétés s'élevait à 4000 livres.
— Le moulin du Temple, situé dans la paroisse Saint-Denis d'Amboise, faisait partie, de temps immémorial, de la Maison des Templiers d'Amboise.
— La Maison du Temple fut vendu nationalement le 22 mai 1793, en même temps que les bâtiments de la commanderie des Hospitaliers situés dans la paroisse Saint-Denis.
— L'Ordre de l'Hôpital possédait aussi la métairie de l'Auberdière et celle dite de l'Hopitau, dans la même parroisse.
— La métairie de l'Auberdière fut vendue le 22 mai 1793 au sieur de la Chaise.
— La métairie de l'Hopitau fut vendue le 23 vendémiaire, an III, au sieur Bellouin.
— Les deux commanderie constituaient des fiefs relevant du château d'Amboise.
Sources : Dictionnaire Géographique, Historique et Biographique d'Indre-et-Loire, par J.-X. Carré de Busserolle, tome I à VI. Tours 1881

Domus denique sita apud « Les Aizes »
Domus Templi — Les Aizes
Département: Loir-et-Cher, Arrondissement: Vendôme, Canton: Montoire-sur-le-Loir, Commune: Lavardin - 41

Maison du Temple Les Aizes
Maison du Temple Les Aizes

Il est probable que le nom Les Aizes ait disparu et qui a été remplacé par celui de Saint-Jean du Temple.
In qua apparet, a. 1276, praeceptor Aquitaniae, ob vicinitatem superioribus jungenda est.
Sources: Archives du Loir-et-Cher, fonds du prieuré de Lavardin. - Trudon-des-Ormes, page 182. - Charles Métais, Le Temple de Saint-Jean-les-Aizes, in Bulletin de la Société Archéologique Scientifique et Littéraire du Vendômois.

Commanderie d'Artins
Département: Loir-et-Cher, Arrondissement: Vendôme, Canton: Montoire-sur-le-Loir - 41

Commanderie d'Artins, Hospitaliers
Commanderie d'Artins, Hospitaliers

— Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, située dans le Bas-Vendômois, sur le Loir, était composée de 7 membres, y compris le chef-lieu.
1. Artins, paroisse du même nom.
2. Saint-Jean des Aizes, autrefois le Temple des Aizes, paroisse de Villard.
3. Saint-Jean du Boulay, paroisse du Boulay, près de Château-Regnault.
4. Saint-Jean de Château du Loir, autrefois le Temple-lès-Château-Loir, paroisse de Saint-Martin de la même ville, antérieurement paroisse de Vouvray.
5. Saint-Jean de Congners, paroisse de Congners.
6. Saint-Jean de Rotre, paroisse de Beaumont-la-Charte.
7. Saint-Jean-des-Ruisseaux, paroisse de Marçon.

En 1744, le revenu de la commanderie s'élevait à 3.110 francs.
Le chef-lieu était affermé 1040 francs; Le Château-du-Loir, 450 francs; Torte et les Ruisseaux, 870 francs; Congners, 200 francs; Le Temple, 350 francs; le Boulais, 200 francs.
Sources: Armorial du Vendômois par M. A. De Maude. Paris MDCCCLXVII.

In Andegavensibus (Angers) partibus habebant Templarii domus sequentes.

« La LandeTempliers.net
Maison du Temple de La Lande
 »
Domus Templi — La Lande
Département: Maine-et-Loire, Arrondissement: Saumur, Canton: Doué-la-Fontaine, Commune: Les Verchers-sur-Layon - 49

Maison du Temple La Lande des Verchers
Maison du Temple La Lande des Verchers

Guido de la Forest — a. 1304, « Praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 186. - Célestin Port, Dictionnaire topographique du Maine-et-Loir, tome II, page 445.

La Lande-des-Verchers (sous les Hospitaliers), village commune de Verchers.
— Landa Verchii 1170-1177 (Trésors des Chartes, tome I, page 116)
— Maison du Temple, puis commanderie de Saint-Jean de Jérusalem.
— Elle se composait d'un château seigneurial, formé d'une cour enclose, avec porte haute et basse.
— En travers, au fond, à droite, le logis avec donjon, tour d'angle et quadruple cave voûtées.
— A gauche, la chapelle, reliée au logis par un proche, avec double entrées.
— Sur le pignon, une bretèche avec cloche.
— L'intérieur en partie pavé de dalles funéraires des commandeurs.
— Sur le grand autel à tabernacle, les statues de la Vierge, de Saint-Pierre et de Saint-Jean baptiste, un fragment de la Vraie-Croix dans un reliquaire de vermeil ; aux deux côtés du chœur, un autel ; à gauche le banc seigneurial.
— L'édifice reconstruit fut béni le 4 avril 1767, ainsi que le cimetière y attenant, devant la principale entrée du château.
— Du domaine dépendait une métairie, un jardin, des taillis, une allée de noyers et des saulaies, en tout 2.818 boisselées, plus les pâtis des Marnes, affermés aux riverains, et surtout des dîmes et des rentes, évaluées à 2.402 boisseaux de froment, 700 de seigle, 280 d'avoine et 100 chapons.
Sources: Dictionnaire Historique, Géographique et Biographique de Maine-et-Loire. Par Célestin Port, Archiviste du département de Maine-et-Loire. Tomes I, II et III. Paris et Angers, 1878.

Domus Templi — Angers
Département: Maine-et-Loire, Arrondissement et Canton: Angers - 49

Guillelmus de Poreia — a. 1205 et cireca 1207, « Praeceptor »
Lucas — a. 1230, 1238, 1249, « Praeceptor »
Stephanus de Ambasia — a. 1293, « Praeceptor »
Sources: Archives de la Vienne, H3. 104 et 110. - Archives du Maine-et-Loir, H 170, 1409. - Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève, manuscrit 675. - Trudon des Ormes, page 187. - Célestin Port, tome I, page 73.

Angers
— Le Temple, possession des Templiers puis des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— Cette Maison fut unie à la commanderie de l'Hôpital de Saulgé-L'hôpital.
— Elle était située rue Saint-Blaise (hôtel Contades)
— Elle avait chapelle dédiée à Saint-Blaise.
— Elle était à peine entretenue au XVIIIe siècle, quoi qu'on y vint en pélerinage encore le jour de la Saint-Blaise.
— Il n'en restait plus que le chœur, voûté, peint à fresque et séparé de la nef en ruine par une cloison.
— Dans la rue du Temple, en Levière, s'élevait une autre chapelle du même ordre dédiée à Saint-Jean Baptiste, de petite dimentions, et paraissant plutôt une chapelle domestique, quoique fondée et desservie.
Sources: Dictionnaire Historique, Géographique et Biographique de Maine-et-Loire. Par Célestin Port, Archiviste du département de Maine-et-Loire. Tomes I, II et III. Paris et Angers, 1878.

Domus Templi — Le Bécon
Département: Maine-et-Loire, Arrondissement: Angers, Canton: Louroux-Béconnais, Commune: Villemoisant - 49

Maison du Temple de Bécon
Maison du Temple de Bécon

Bécon, Commune de Villemoisant
— Les seigneurs fondateurs de l'abbaye de Ponton, où se célébrait un service journalier pour ses ancètres et leurs héritiers, des cures de Bécon, du Louroux, de Saint-Augustin, du Prieuré de Bonconseil en Saint-Augustin et de la commanderie de l'Hôpital du Temple en Villemoisant, dite le Temple Béconnais ou le Beconnais.
Sources: Dictionnaire Historique, Géographique et Biographique de Maine-et-Loire. Par Célestin Port, Archiviste du département de Maine-et-Loire. Tomes I, II et III. Paris et Angers, 1878.

In Cenomanensis (Le Mans) partibus

Les Ordres du Temple et de Saint-Jean de Jérusalem avaient dans ce diocèse du Mans plusieurs établissements. Nous ignorons les noms des fondateurs et l'époque de la fondation.
Les cartes géographiques indiquent les Maison de l'Ordre du Temple sous les dénominations: Le Temple, les Templeries, par une croix pâtée, ou sous le nom de l'Hôpitau.

Saint-Arnoul.
Aubigné.
Avoise.
La Baroche-Grondouin.
Le Brueil.
Château-du-Loir.
Cherbé.
Saint-Denis-du-Maine.
L'Epinai-le-Comte.
Gesne.
Saint-Julien-en-Champagne.
Lavardin-en-Vendomaois.
Saint-Maixent.
Le Mans.
Moitron.
Préaux.
Sargé, sur la Braye.
Sceaux.
Vallon.
Villavard.
Voutré, etc.

Après l'extinction de l'ordre, en 1312, ses biens, moins 200,000 livres, passèrent à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Domus Templi — Le Mans
Département: Sarthe, Arrondissement et Canton: Le Mans - 72
Imbertus — circa, a. 1175, « Praeceptor »
Sources: Archives de Maine-et-Loire, H 1367. Célestin Port, tome I, page 282 et tome III, page 730.

Diocèse du Mans
Curia Templariorum. - La Cour des Templiers.
La Maison des Templiers au Mans, était située rue Saint-Dominique, à l'angle rentrant de cette rue. L'établissement occupait l'espace renfermé entre les rues du Mail, de l'Etoile, du Crucifix, Bourgeoise, Saint-Dominique et le Marché-aux-Boeufs.
Les titres de l'abbaye de la Couture mentionnent Curia Templariorum.
Sabrolium. Liziard, Liziardus de Sabrolio, meurt avant 1146 ; Robert, Robertus de Sabrolio, fut grand-maitre des Templiers.
Sources: M. Th. Gauvin - Géographie ancienne du diocèse du Mans. Paris M. DCCC. XLV. - Livres numériques Google

De bonis Templi in Castro Gunterii sitis:
Domus Templi — Château-Gontier
Département: Mayenne, Arrondissement et Canton: Château-Gontier - 53

Baillage du Temple de Château-Gontier
Baillage du Temple de Château-Gontier

Sources: quae domus hujus appendices fuissent, A. Joubert, Notes sur le baillage des Templiers de Château-Gontier (Bulletin de la Communauté Historique et Archéologique de la Mayenne, 2e série, tome II, 1890, pages 543-545.

Domus Templi — Le Breil-aux-Francs
Département: Mayenne, Arrondissement et Canton: Laval, Commune: Entrammes - 53

Maison du Temple de Breil-aux-Francs
Maison du Temple de Breil-aux-Francs

Manoir du Breil-aux-Francs


Fratres militiae Templi... apud Brolium-Francorum, 1241 (Histoire de l'Eglise du Mans, tome IV, page 593)
Domus militiae Templi de Brolio-Francorum et fratres militiae ibi Deo desservientes, 1268 (Archives de la Vienne, H3, 979)
Le commandors et les frères dou temple dou Breil au frans, 1293 (ibid., 977)
Sources: Archives de la Vienne, H1 977. Archives de la Sarthe, H2. 977. Bibliothèque de Poitiers, Collection Fonteneau, tome LII

Domus Templi — Le Guéliant
Département: Sarthe, Arrondissement: Mamers, Canton: Fresnay-sur-Sarthe, Commune: Moitron - 72

Maison du Temple Le Guéliant
Maison du Temple Le Guéliant

Sources: Archives de la Vienne, H3. 561. - Archives du Maine-et-Loire, H 1795. - Leguicheux, La Commanderie de Guéliant, in Bulletin de la Société d'Agriculture de la Sathe, II série, tome V, page 647.

Maison du Temple du Gueliant à Moitron cette commanderie ancien domaine des Templiers avait pour annexes:
1. Saint-Michel de Ballon.
2. Saint-Jean de Beaumont.
3. Bercon ou l'Hôpitau à Crissé.
4. Sainte-Catherine à Rouessé-Fontaine.
5. Courtoussaint à Luceau.
6. L'Epine à Saint-Ouen-en-Belin.
7. Grateil à Assé-le-Boisne.
8. Saint-Jean du Mans paroisse Saint-Nicolas.
9. Saint Paterne près d'Alençon.
10. Torcé près Bonnétable.
11. Vallon.
Top

 

Chapitre 6 - Domorum in Aremorica (Bretagne)
Magistro Aquitaniae suberant, ut videtur, bona Templi in Aremorica sita, quorum seriem invenies in charta falso duci Conano (1182) tributa, revera exeunte XIIIe saeculo conscripta (An. de Barthélémy, Chartes de Conan IV, duc de Bretagne, relatives aux biens du Temple et de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem in Bibliothèque de L'Ecole des chartes, tome XXXIII, 1872, page 443 et Guillotin de Corson, Les Ordres du Temple et de l'Hôpital en Bretagne in Bulletin archéologique de l'Association bretonne, tome XVII, 1899). Ballivia minor ex eis existebat : a. 1245, in Namnetum urbe et apud La Guerche Petrus quidam de Langan, « preceptor domorum Templi in Britannia » reperitur (cui addendus est, auctore Guillotin de Corson, opuscule cité, easdem vices gerens a. 1170, Guillelmus Ferron). Sed de Aremoricis Templi domibus perpaudum cognovi, quae saepius ab Hospitalariorum domibus non secernuntur.

Domus Templi — Nantes
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement et Canton: Nantes - 44

Maison du Temple de Nantes
Maison du Temple de Nantes

Hujus domus, quae praecipua partium illarum videtur fuisse, praeceptores fuerunt:
Guido — 1212
Michael de Benays — 1277
Gerardus d'Augignac — 1307
Guillotin de Corson, page 91: Michel de Benays, 1276; Etienne Hermez, 1296; Gérold le Juge d'Augiac tempore Processus.
Eruditus idem (Guillontin de Corson, page 45: nomen Guillelmi Faucon, « magistri militum Templi », ducem Britaniae in urbe Manetum sectantis e charta a. 1141 concripta excerpsit.

Sources: Archives de la Vienne, H3. 300, 764, 744, 784. - Bibliothèque Nationale, manuscrits latin 9035. - Trudon-des-Ormes, page 188. - Guillotin de Corson, Les Commanderies du Comté Nantais (Bulletin archéologique de l'Association bretonne, tome XVIII, 1900, page 85)

1140. Conan III, fonde la commanderie du Temple, et y établit les Templiers. Elle était située auprès du bourg Main, dans le pré Nian. Tout le quartier connu sous le nom de Saint-Catherine, forma jusqu'au XVe siècle, une prairie sur les bords des rivières d'Erdre et de Loire. Le bourg Main comprenait les rues de la Clavurerie, de la Mercerie et de Saint-Nicolas; on l'appelait Maën, Burgus Meini.

1213. Pierre, fils de Robert II, comte de Dreux, le dessein de Pierre était de faire une nouvelle ville de Nantes. Il fait commencer les travaux en abattant et renversant les églises qui gênaient ses opérations, et emploie les débris à la construction des murailles. Elles s'étendaient depuis la Motte-Saint-Pierre, le long de la rivière d'Erdre, jusqu'à Saint-Nicolas, et, de-là, à Sainte-Catherine, qui appartenait alors aux Templiers.

1308. Concile de Tours contre les Templiers.
Le roi Philippe-le-Bel, entre les mains duquel le pape Clément V avait séquestré les biens de l'Ordre du Temple, envoya commissaires sur commissaires à Nantes, pour s'en saisir, et en disposer par vente ou autrement. Les habitants de la ville, jaloux de la puissance de leur duc, s'opposèrent aux commissaires, et les firent sortir de la ville; mais peu après, les Templiers furent chassés de Bretagne; et leurs biens, qui étaient considérable, furent confisqués au profit du duc, qui en donna une bonne partie aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Leur Maison fut en dernier lieu une commanderie de Malte, sous le nom de Saint-Jean et Sainte-Catherine. On voit dans la rue du Bois-Tortu une ancienne chapelle, servant de magasin, qu'on croit avoir été la première église des Templiers à Nantes.
Sources : M. J.-F. De Macé de Vaudoré. Dictionnaire Historique, Géographique et Topographique de Nantes et de l'ancien Comté Nantais. Nantes 1826. Pages 149, 152, 158.

Domus Templi — Clisson
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Nantes, Canton: Clisson - 44

Maison du Temple de Clisson
Maison du Temple de Clisson

Hujus domus praeceptor fuit, XIIIe saeculo exeunte aut XIVe inchoante
Stephanus Henricus — Sans date
Sources: Archives de la Vienne, H3. 729. - Bibliothèque Nationale, manuscrit latin 5908. - Trudon-des-Ormes, page 188. - Guillotin de Corson, Les commanderies du Comté Nantais, page 143.

Templerie de Grée à « Ancenis »
Domus Templi — Ancenis
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement et Canton: Ancenis, Commune: Anetz - 44

Maison du Temple d'Ancenis
Maison du Temple d'Ancenis

Haec domus praeceptores habuit
Petrum Odry — 1254
P. de Lugny — 1307
Sources: Archives de la Vienne, H3. 149, 153. - Trudon-des-Ormes, page 187. - Guillotin de Corson, page 113.

Domus Templi — Les Biais
Département:Loire-Atlantique, Arrondissement: Saint-Nazaire, Canton: Saint-Père-en-Retz - 44

Maison du Temple Les Biais
Maison du Temple Les Biais

Templum hoc, auctore Guillotin de Corson, a. 1207 appendix domus Cosdriae erat ; incipiente XIVe saeculo, a domo superiori peendebat « La meaon do Temple de Biez, apartenans a la meson do Tample d'Ansigne » (ex Inventurio a. 1313 confecto).
Sources: Guillotin de Corson, Les Commanderies du Comté : Nantais, page 125.

Guillotin de Corson, page 104, bona Templi apud
Domus Templi — Maupertuis ou Temple-de-Bretagne
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Nantes, Canton: Saint-Etienne-de-Montluc, Commune: Le Temple-de-Bretagne - 44

Maison du Temple-de-Bretragne
Maison du Temple-de-Bretragne

Les Templiers arrivent en Bretagne vers 1130.
Les templiers s'installèrent très vite à Mauperthuis et acquirent en ce lieu assez d'autorité pour y obtenir de l'Evêque l'érection d'une paroisse. Un texte datant de cette période fait mention de leur établissement, le duc de Bretagne s'appelle Conan IV qui mourut en 1161.
Un croisé nantais Philippe de Vigneux le 28 Août 1219 se trouvant en Palestine, au camp de l'armée assiégeant Damiette fit don à Dieu, à la bienheureuse Vierge Marie et à ses frères de la « milice de Maupertuis », pour le salut de son âme, de tous ses droits de parcages et de ses usages lui appartenant. In charta a. 1219 legitur: « in villa fratrum nostrorum de Malpertuis »
Ce document officiel est si authentique que les habitants du Temple Mauperthuis en bénéficièrent jusqu'à la révolution.
L'ordre dissout les hospitaliers recueillirent les biens des Templiers de Mauperthuis.
Le Temple Maupertuis devint une annexe de la commanderie Sainte Catherine et Saint-Jean-de-Nantes.
Sources: Le Temple-de-Bretagne

De bonis apud: « Carentoir »
Domus Templi — Temple de Carentoir
Département:Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: La Gacilly - 56

Maison du Temple de Carentoir
Maison du Temple de Carentoir

Sources: Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de Carentoir et l'Hôpital de Quessoy, son annexe (Bulletin Archéologique de l'Association Bretonne, tome XV, 1897, page 43)

De domo illa vide :« La Guerche »
Domus Templi — La Guerche
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Fougères-Vitré, Canton: La Guerche-de-Bretagne - 35

Maison du Temple de La Guerche
Maison du Temple de La Guerche

Aux siècles derniers, la commanderie du Temple de la Guerche se composait de neuf membres ayant appartenu aux Templiers : la Guerche, Vitré, Veneffles, la Violette, Rennes, la Nouée, Créhac, la Caillibotière et Romillé, et de deux autres membres dépendant dès l'origine des Hospitaliers : Dol et Plumaugat.
Sources: Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, son annexe (Bulletin Archéologique de l'Association Bretonne, tome XVI, 1898, page 172

Domus Templi — Vitré
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Fougères-Vitré, Canton: Vitré - 35

Maison du Temple de Vitré
Maison du Temple de Vitré

A dicta domo pendebant, auctore Guillotin de Corson, bona apud Vitré. Un acte de vente, de 1455, fait mention de la « rue aux Templiers », dans le faubourg du « Rachapt », à Vitré.
Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

ROBERT dit BOURGUIGNON deuxième grand maître 1156-1147
Robert fils de Renaud, sire de Craon, et d'Egmagen de Vitré, surnommé le Bourguignon, comme son bisaïeul paternel Robert, troisième fils de Renaud, comte de Nevers, fut le successeur de Hugues dans le magistère du Temple.
Il était le cadet de trois frères, et était allé s'établir en Aquitaine, où le comte d'Angouléme l'avait fiancé avec la fille du seigneur de Confolens et de Chabannes ; mais en apprenant la fondation de l'ordre du Temple et l'arrivée en France de Hugues et de ses compagnons, Robert rendit sa parole à sa fiancée, partit pour la Palestine, et se fit Templier : sa valeur et sa piété lui servirent seules de recommandation auprès de ceux qui l'élevèrent en 1136 à la première dignité de l'ordre. Il justifia ce choix par sa bonne conduite.
Sources: Just-Jean-Etienne Roy - Histoire des Templiers. Tours 1853. - Livre numériques Google

Domus Templi — Veneffles
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton et Commune: Châteaugiron - 35

Maison du Temple de Veneffles
Maison du Temple de Veneffles

A dicta domo pendebant, auctore Guillotin de Corson, bona apud Châteaugiron « Veneffles »


Jouxtant Châteaugiron, l'église Saint-Médard, située à Veneffles, ancien village de Templiers, fut d'abord dédiée à Saint-Médard dont le culte patronal fut confirmé en 1841, puis elle fut ensuite placée sous le patronage de Saint Jean-Baptiste. La paroisse est citée pour la première fois dès 1240. Elle a appartenu dans un premier temps à la commanderie du Temple de La Guerche, puis aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Avant ce rattachement, la paroisse avait déjà, entre 1803 et 1841, été liée au territoire Castelgironnais.
Sources : Ouest-France, lundi 15 août 2011
Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

Domus « La Nouée »
Domus Templi — La Nouée
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Dinan, Canton: Broons, Commune: Yvignac-la-Tour, Commune: Brusvily - 22

Maison du Temple de La Nouée
Maison du Temple de La Nouée

La Maison du Temple de La Nouée en Yvignac, aujourd'hui Lannouée, est mentionnée en 1182, dans la charte de Conan IV, Duc de Bretagne, sous le terme de Lanhoé.
Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

De domo hac et appendicibus ejus, « Créhat »
Domus Templi — Créac'h
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Ploufragan, Commune: Plédran - 22

Maison du Temple le Créac'h
Maison du Temple le Créac'h

Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

Domus Templi — Montbran
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Dinan, Canton: Matignon, Commune: Pléboulle - 22

Maison du Temple de Montbran
Maison du Temple de Montbran

Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

Domus Templi — Hédé
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Hédé - 35

Maison du Temple d'Hédé
Maison du Temple d'Hédé

La forme la plus ancienne du nom de Hédé est « Haduc ». On trouve dans la charte du duc Conan IV, confirmant en 1102, à l'Ordre des Chevaliers du Temple, les biens qu'ils possédaient en Bretagne « molendina de Haduc et stagnum », les moulins et l'étang de Hédé, mais cet acte n'est qu'une copie d'actes plus anciens, et l'on sait que plus de cent ans auparavant les Templiers, possédaient déjà à Hédé un hôpital pour les lépreux. Haduc est un de ces mots dont la terminaison primitive essentiellement bretonne qui a varié en oc et en euc, indique au moins la grande antiquité.
Sources: Abbé Guillotin de Corson - Pouillé de l'Archive de Rennes - Tome VI - page 441.

Ce chemin fut tout de suite très fréquenté et les passants y abondèrent. Nous en voyons la preuve dans le grand nombre d'établissements hospitaliers que nous trouvons réunis sur ses bord et particulièrement aux environs de Hédé, tels qu'en Vignoc, le village de l'hôtellerie ; à Hédé même l'aûmonerie de l'hôpital pour les lépreux fondée par les Templiers ; à moins de deux kilomètres au Nord, à la place de la forêt de Hédé, presque entièrement disparue, la Madeleine avec sa chapelle et deux cents mètres plus loin, le pont de l'Hôtellerie ; à Combourg, une autre Madeleine, enfin sur la route de Saint-Malo, au bourg de Tinténiac, un hôpital également dédié à sainte Madeleine.
Sources: Bureau de l'enregistrement de Hédé - Anciens registres du Domaine. Ndlr : aujourd'hui aux Archives départementales d'Ille et vilaine.
Alfred ANNE-DUPORTAL - Texte publié dans « ASSOCIATION BRETONNE » Archives Départementales d'Ille et Vilaine - Cote Delta 13 - 1897 - Tome XVI.

RUE DU TEMPLE
Elle débouche au Nord de la Rue de l'Abbaye.

RUE DES FORGES
Les Templiers possèdaient à Hédé, un fief relevant de la commanderie de La Guerche et comprenant la Rue des Forges. On y voit du côté Est, à 220 mètres au Sud de la grande place, l'ancien Hôpital fondé en 1712, et auquel fut annexée une Maison de Retraite. Au Nord de l'Hôpital se trouvait une chapelle sécularisée, qui communicait autrefois avec lui au moyen d'une tribune; elle possède un toît à la Mansard, une corniche modillonnée et une abside demi-circulaire; elle présente à l'ouest une porte en plein cintre; une autre porte, aujourd'hui bouchée, exsistait au nord; ses fenêtres cintrées sont actuelement aveuglées, l'hôpital a été occupé pendant la Révolution par différents services.
Au Nord de la chapelle se trouve l'ancienne ruelle de l'Hôpital.
Du même côté de la Rue des Forges, une maison possède une grande porte moulurée.
La Maison du Fricot est au côté Ouest de la rue, à son extrémité Sud, vis à vis de l'embranchement du chemin Horain.
Les Templiers avaient un auditoire dans la rue.
Ils y avaient aussi à l'origine, du côté Ouest, une léproserie avec une chapelle, sur l'emplacement d'une maison devant laquelle se dresse actuellement une croix dite Croix de Saint-Jean. Cette croix en granit est octogonale et sculptée d'un Christ fruste. Elle s'élevait autrefois à l'angle de la rue des Forges et du chemin Horain, et plus anciennement encore sur le placis de l'Hôpital, au carrefour de la Grande-Rue et du chemin des Barrettes. La léproserie, fondée par les seigneurs de Hédé, exsistait dès 1085; elle fut transférée au XIV ème siècle, sous le nom de Madeleine à 1200 mètres de la ville, sur le bord Ouest de la route de Combourg, dans la commune de Bazouges-sous-Hédé.
Près de la première léproserie étaient les deux Maisons de l'Image de Saint-Julien.
Sources: PAUL BANEAT - 1928. Archives Départementales d'Ille et Vilaine. - LE DÉPARTEMENT D'ILLE et VILAINE - Tome 2. - Editions J. Larcher - Rennes.
Sources: Site Internet sur la ville d'Hédé

Domus Templi — Romillé
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Bécherel - 35

Maison du Temple de Romillé
Maison du Temple de Romillé

Dès 1163, nous trouvons les Templiers établis à Montfort « ce Temple faisait parti du Temple de Romillé. »
Les Templiers possédaient la haute justice de Mestéere, les actuels lieux-dits du Temple et de La Mettrie.
Les hospitaliers de Saint-Jean ayant recueilli la succession des Templiers, ils fondent un hôpital à L'Hostellerie.
Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.

Domus Templi — Montfort
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Montfort-sur-Meu - 35

Maison du Temple de Montfort
Maison du Temple de Montfort

Dès 1163, nous trouvons les Templiers établis à Montfort « ce Temple faisait parti du Temple de Romillé. »
A cette époque, en effet, Josse, archevêque de Tours, adjugea aux religieux de Saint-Molaine de Rennes le four banal de Montfort, voisin du prieuré de Saint-Nicolas, membre de cette abbaye, et que leur disputaient les Chevaliers du Temple.
« sources : Cartulaire Sancti Melanii Redon. »
D'après la tradition locale, qui place au haut de la rue de Coulon l'ancien cimetière des Templiers, il paraîtrait que le manoir de la commanderie de Montfort se trouvait vers cet endroit, auprès du puits de Coulon, entre l'église de ce nom et celle de Saint-Nicolas.
Sources: Trudon des Ormes, page 181. - Guillotin de Corson, La Commanderie du Temple de La Guerche et le Temple de La Nouée, page 185.
Sources: E.-G. Léonard. — Introduction au Cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317), constitué par le marquis d'Albon et conservé à la Bibliothèque nationale, suivie d'un Tableau des maisons françaises du Temple et de leurs précepteurs. — Paris, E. Champion, 1930. ln-8, xv-259 pages.

Baillie Auvergne


Cartulaire du Temple visité 94364 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.