Les études hospitalières

Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dans le diocèse de Besançon en 1373

Lire l'Introduction de cette Etude

L'enquête que Grégoire XI fit mener en 1373 dans chaque diocèse sur l'état économique et social de l'Ordre de Saint-Jean a été conservée pour le diocèse de Besançon (Archives du Vatican, Instr. Miscell. 2772). Elle révèle comment l'implantation de cet Ordre dans cette région reste limitée au croissant de vieille colonisation qui sépare les Vosges des plissements jurassiens. Elle confirme surtout que les crises du XIVe siècle s'y sont répercutées: sur trente-deux établissements recensés, treize sont désertés, tandis que l'hospitalité, devoir fondamental de l'Ordre, ne peut plus être assurée que par six d'entre eux.
Sources: Moyse Gérard. Les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dans le diocèse de Besançon en 1373. In: Mélanges de l'Ecole française de Rome. Moyen-Age, Temps modernes Tome 85, Nº2. 1973. pages 455-514. Sources: Percée

 

Préceptorie de Dammartin-les-Templiers
Département: Doubs, Arrondissement: Besançon, Canton: Roulans — 25

Dammartin-les-Templiers
capello, locus et preceptoriam de Dompno-Martino

Inspectée le 25 juin (l. 160-168);
— interrogés:
— trois habitants du lieu.

Titre: capello, locus et preceptoriam de Dompno-Martino

Précepteur:
— Pierre de Serre (1), prêtre de l'Ordre et curé du lieu, âgé de 50 ans, demeurant à Compaz en Bresse (2);
— son procureur-vicaire sur place est Pierre de Serley (3), prêtre séculier, lui-même absent, tarnen bene et decenter regere dicebatur.

Occupants:
— jadis deux religieux de l'Ordre (un précepteur et un curé);
— actuellement: néant.

Revenus:
— exploitation de prés et terres arables, ces dernières en friche pour la plupart;
— perception de diverses redevances;
Produit annuel net (4) 60 florins.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière) en bon état (fonts, livres et ornements sacerdotaux);
— maison, granges et logements très délabrés.

Services :
— pas d'hospitalité.
Membre (?) de Fay
1. S'agit-il de l'un des deux Serre comtois, l'un dans le Doubs, arr. Besançon, cant. Audeux, l'autre dans le Jura, arr. Dole, cant. Gendrey ?
2. Nous n'avons su identifier ce lieu; on pourrait penser à Combe-Bressoles, Ain, arr. Bourg-en-Bresse, cant. Montluel.
3. Saône-et-Loire, arr. Louhans, cant. Saint-Germain.
4. Ainsi désignons-nous uniformément toutes les expressions par lesquelles le texte mentionne des revenus avec la précision omnibus oneribus supportatis.
Top

 

Domaine de Fay
Département: Doubs, Arrondissement: Besançon, Canton: Roulans — 25

Domaine de Fay
locus de Fay

Inspecté le 25 juin (l. 157-160).
Titre: locus de Fay
Occupants:
— néant.

Exploitation:
— terres arables d'une charruée, en friche;
— revenu annuel estimé à 12 florins si les terres étaient cultivées.

Etat des lieux:
— emplacement d'une maison incendiée (5).

Remarque:
Le texte même de l'enquête ne signale aucun lien de dépendance entre Fay et Dammartin. Par ailleurs, on peut glaner en 1339 la mention d'un commandeur de Fay, en 1355 celle d'un commandeur de Fay et La Villedieu-en-Varais, en 1367 celle d'un commandeur de Fay et du Temple de Besançon, enfin en 1380 celle d'un « maître et commandeur en la maison et appartenances de Fay (6). »
Cette liste suggère l'idée d'une certaine autonomie, entrecoupée de liaisons épisodiques entre Fay et telle autre maison. Ce qui nous incite à rattacher en 1373 Fay à Dammartin, c'est la mention des terres de Fay dans le procès-verbal relatif à Dammartin (l. 167).
5. Voici un siècle, Jules Gauthier, Répertoire archéologique du cant. de Boulans, Besançon, 1889, pages 7-8, signalait encore en ce lieu les ruines d'une « commanderie » et d'une chapelle d'Ancien Régime.
6. Archives départementales du Doubs, 139 H 10 et 146 H 54.
Top

 

Préceptorie de Dole
Département: Jura, Arrondissement: Dole, Canton: Rochefort-sur-Nenon — 39

Préceptorie de Dole
preceptoria seu domus Templi de Dola

Inspectée le 23 juin (l. 53-67);
Interrogés:
— trois occupants.

Titre: preceptoria seu domus Templi de Dola

Précepteur:
— Girard de Vienne, chevalier de l'Ordre, âgé de 60 ans, demeurant à Epailly (2).

Occupants:
— Girard Ratier de Parcey (3), âgé de 50 ans, procureur de Girard de Vienne;
— Jacques de Baverans (4), sous-diacre, âgé de 36 ans, oblat de l'Ordre;
— Humbert d'Arbois, prêtre de l'Ordre;
— Guillaume de Falletans (5), âgé de 30 ans, prêtre séculier;
— deux oblats, et 17 personnes (des bouviers, des charretiers et d'autres serviteurs).
2. Côte d'Or, comm. Courban, cant. Montigny-sur-Aube, Ce Girard de Vienne est assez bien connu: dès 1365 il était commandeur d'Epailly et, en 1374, devenait prieur de France (tout en conservant ses deux commanderies);
Il passa ensuite deux ans en Morée (1378-1380) et ne mourut pas avant 1386, Delaville-Le Roulx, Hospitaliers tome II, pages 206-207.
3. Jura, arr. et cant. Dole.
4. Jura, arr. Dole, cant. Rochefort-sur-Nenon; ces deux personnages sont encore cités en ce lieu en 1377, Archives départementales du Doubs, l. 520.
5. Jura, arr. Dole, cant. Rochefort-sur-Nenon.


Revenus annuels (392 florins):
— exploitation de terres arables, prés, bois, vignes et cours d'eau;

— perceptions diverses, dont: redevances des 5 maisons dépendantes (le texte permet difficilement de décider si les 152 florins auxquels se montent ces redevances sont compris dans les 392 florins du total);
— censives à Dole;
— droit de sel sur des puits de Salins;
— cire, huile.

Charges annuelles (309 florins 1/3):
— redevances diverses (responsiones, portagium);
— salaires et vêtements du bailli, du procureur, des conseillers et des serviteurs;
— réparations des maisons et de l'exclusa de Baverans;
— hospitalité aux pauvres.

Etat des lieux:
— bâtiments en état convenable.

Services:
— hospitalité: aumône trois fois par semaine; pitance en pain à tout mendiant;
— culte: assuré jadis à toutes les heures canoniques par trois ou quatre frères de l'Ordre qui résidaient, et par d'autres prêtres, séculiers;
— maintenant une seule messe basse est dite chaque jour et parfois une grand-messe le dimanche et aux fêtes.
Membre de l'Abergement Saint-Jean

Fief de la commanderie du Temple de Dole. Le commandeur du Temple de Dol, avait plusieurs grands meix à Parrecey sur lesquels il exerçait la justice haute, moyenne et basse.
Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, département du Jura, Volume 5. Livre numérique Google
Top

 

L'Abergement Saint-Jean
Département: Jura, Arrondissement: Dole, Canton: Chaussin, Commune: Les Hays — 39

Abergement Saint-Jean
locus de Abergamento

Inspecté le 26 juin (l. 91-96);
interrogés:
— des agriculteurs voisins.

Titre: locus de Abergamento

Occupants:
— néant.

Exploitation:
— redevance de 12 florins au précepteur de Dole (l. 60).

Etat des lieux:
— abandon et destruction complets;
— chapelle en ruine, sans portes ni fenêtres.

Services:
— culte pour les paroissiens, de mois en mois ou de quinzaine en quinzaine (Girard de Vienne est le curé de la paroisse).
Membre d'Arbois
Top

 

Maison du Temple d'Arbois
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Arbois — 39

domus Templi de Arbosio
domus Templi de Arbosio

Inspecté le 25 juin (l. 76-83);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: domus Templi de Arbosio

Occupants:
— Humbert d'Arbois, prêtre de l'Ordre, fermier de la maison;
— un serviteur et une servante.

Revenus annuels (52 florins):
— exploitation de terres arables et prés;
— perception de quelques redevances.

Charges annuelles:
— le fermage de 40 florins, dû au précepteur, sur bail courant de 1372 à 1375.

Etat des lieux:
— pas de chapelle;
— cours, chambres, étables, jardins, vergers en bon état.

Services:
— ni culte, ni hospitalité.
Membre de Besançon
Top

 

Maison du Temple de Besançon
Département: Doubs, Arrondissement et Canton: Besançon — 25

Maison du Temple de Besançon
domus Templi in civitate Bisuntina

Maison à Besançon, rue du Chateur qui dépendait de la commanderie d'Arbois puis de celle de Dole avant la fin du XIIIe siècle.
Inspecté le 18 juin (l. 27-37);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: domus Templi in civitate Bisuntina

Occupants:
— Renaud Clerici, de Dammartin (1), âgé de 45 ans, fermier de la maison; sa femme et ses enfants. 1. Jura, arr. Dole, cant. Montmirey-le-Château, ou plutôt Dammartin-les-Templiers Doubs.

Revenus annuels:
— perception de redevances, notamment en blés et vins;
— seraient supérieurs si certaines aliénations n'avaient pas été faites (en particulier 20 ouvrées de vignes).

Charges annuelles:
— le fermage de 30 florins, dû au précepteur, sur bail courant de 1372 à 1378.

Etat des lieux:
— la chapelle, la cour, les chambres sont en ruine;
— les jardins et les vergers sont beaux.

Services:
— pas d'hospitalité.

A Besançon le Commandeur nomme à la Cure d'Avane, à celle de Dammarie et à celle de Dammartin-le-Templier.
Membre de Girefontaine
Top

 

Maison du Temple de Girefontaine
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Lure, Canton: Vauvillers — 70

Maison du Temple de Girefontaine
domus Templi de Girofonte

Inspecté le 27 juin (l. 96-102);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: domus Templi de Girofonte

Occupants:
— jadis: trois ou quatre frères de l'Ordre;
— Guillaume, curé de L'Etoile, fermier de la maison;
— un couple de serviteurs Jean et Jeannette Boverii, et leurs cinq enfants.

Revenus annuels (40 florins):
— exploitation de terres arables et prés;
— perception de cens et autres droits.

Charges annuelles:
— le fermage de 40 florins, dû au précepteur, sur bail courant de 1367 à 1376.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière) en état convenable;
— maison, granges et autres habitations en ruine.

Services:
— culte occasionnel par le curé.
Membre de Saligney
Top

 

Maison du Temple de Saligney
Département: Jura, Arrondissement et Canton: Lons-le-Saunier — 39

Maison du Temple de Saligney
domus Templi de Salignyaco

Inspecté le 22 juin (l. 49-53);
Interrogé:
le curé du lieu.

Titre: domus Templi de Salignyaco

Occupants:
— néant, le fermier de la maison, Perrin Boichuti, laboureur, est alors absent.

Exploitation:
— fermage de 30 florins par an, dû au précepteur (l. 60);
— la durée du bail n'est pas précisée.

Etat des lieux:
— maison en ruine.

— La seigneurie de Saligney appartenait en 1150 au chapitre métropolitain de Besançon et à la Maison du Temple bâtie dans ce village. La dîme se payait à raison de dix gerbes l'une et d'une pinte de vin aussi sur dix. Les sujets passaient la revue d'armes chaque année devant la maison du Temple. Ils avaient des droits d'usage très étendus dans la forêt de Remme, mais ils ne pouvaient les exercer qu'après en avoir obtenu la permission du forestier.
Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, département du Jura, Volume 5. Livre numérique Google
Top

 

Préceptorie de La Laine
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Montbozon, Commune: Vy-lès-Filain — 70

Préceptorie de La Laine
domus et capella seu preceptoria Templi de Lenne

Inspectée le 24 juin (l. 149-157);
Interrogé:
— le précepteur.

Titre: domus et capella seu preceptoria Templi de Lenne

Précepteur:
— Aymon de Laine, prêtre de l'Ordre, âgé de 55 ans (est boni regiminis et bone et honeste conversacionis, l. 157);
— Pierre de Fontenois (1), prêtre séculier, son chapelain, âgé de 50 ans;
— 2 servantes (40 et 30 ans) et 10 hommes (bouviers, charretiers, serviteurs).

Revenus annuels (50 florins):
— exploitation de terres arables et prés;
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— redevances de 15 florins au prieur d'Auvergne;
— de 7 bichets de froment et autant d'avoine au chapitre de Besançon;
— de 5 sous de cens à Henri de Fallon (2).

Produit annuel net:
— 20 florins.

Etat des lieux:
— maison en bon état;
— chapelle en bon état (livres, ornements sacerdotaux).

Services :
— messe basse chaque jour;
— hospitalité convenable.
Top

 

Chapelle du Temple de La Vêvre, près Laignes.
Département: Côte-d'Or, Arrondissement: Montbard, Canton: Châtillon-sur-Seine, Commune: Laignes - 21

Chapelle du Temple de La Vêvre
Chapelle du Temple de La Vêvre

— Les Templiers qui avaient une chapelle, furent dotés, en 1293, d'une ferme et de belles forêts, par Margueritte de Bourgogne, reine de Sicile et comtesse de Tonnerre, où elle avait édifié un très bel hôpital pour les pauvres.
1. Fontenois-les-Montbozon, Haute-Saône, arr. Vesoul, cant. Montbozon.
2. Haute-Saône, arr. Lure, cant. Villersexel. Henri, fils d'Hugues de Fallon (...1349-1353...) et père d'Hugues (mort vers 1400), est attesté en 1370, Mesmay, op. cit., II, p. 984.
3. Suisse, cant. Fribourg, distr. La Glane. Ce personnage conserva cette fonction jusqu'en 1399 au moins, Archives départementales du Rhône, 48 II 3001.
4. Il n'est pas aisé de concilier les données du texte avec la documentation existante. Le seul Vaux qui semble avoir une certaine notoriété historique dans le diocèse de Genève est Vaulx, Haute-Savoie, arr. Annecy, cant. Rumilly, cf. Etienne Clouzot, Pouillés des provinces de Besançon, de Tarentaise et de Vienne, Paris, 1940, pages 303, 324, 340 et 346; mais il ne semble pas qu'il y ait jamais eu là de preceptorie ni même de simple maison de l'Ordre. En fait de preceptorie du diocèse de Genève on songerait volontiers à celle du Temple de Genève, ibid., page 362. Il a bien un Temple de Vaux, mais il relevait du diocèse de Vienne (Isère, comm. Isle-Abeau, cant. La Verpillère), ibid., pages 274 et 291.
Top

 

Préceptorie de Montseugny
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Pesmes, Commune: Broye-Aubigney-Montseugny — 70

Préceptorie de Montseugny
preceptoria de Monteciconio

Inspectée le 22 juin (l. 37-49);
Interrogés:
les deux religieux du lieu.

Titre: preceptoria de Monteciconio

Précepteur:
— Pierre de Billens (3), chevalier de l'Ordre, âgé de 25 ans, résidant dans son autre préceptorie de Vaux (4), au diocèse de Genève.

Occupants:
— Pierre de Corbaone (1) et Eudes de Dompnapetra (2), prêtres de l'Ordre;
— les serviteurs du lieu étaient alors rentrés chez eux à l'occasion de la prochaine Saint-Jean.

Revenus:
— exploitation de terres arables, eaux et autres possessions;
— perception de redevances diverses.

Charges annuelles:
— redevances de 35 florins au prieur d'Auvergne;
— de 10 livres de cire à l'abbé de Saint-Etienne de Dijon.

Produit annuel net:
— 20 florins.

Etat des lieux:
— église en bon état;
— maisons en ruine.

Services:
— pas de culte autre que paroissial.

Membre de Autoreille
1. Corboin, Côté-d'Or, comm. Concoeur-et-Corboin, arr. Beaune, cant. Nuits-Saint-Georges, ou Courboux, Haute-Saône, comm. Pennessières, arr. Vesoul, cant. Rioz, ou encore Courban, cité nº 2, page 474.
2 Les Dampierre et les Dompierre sont légion; dans l'espace comtois le plus proche serait Dampierre-sur-Salon, Haute-Saône, arr. et cant. Vesoul, et le plus éloigné Dompierre-sur-Mont, Jura, arr. Lons-le-Saunier, cant. Orgelet.
Top

 

Maison du Temple d'Autoreille
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Gy — 70

Maison du Temple d'Autoreille
domus de Auteroillat

Inspecté le même jour que Montseugny (l. 44-45).

Titre: domus de Auteroillat.

Occupants:
— néant.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière) en bon état;
— maison détruite, entourée de jardins, vergers et champs productifs.

Services:
— pas d'office.
— Eglise paroissiale d'Igny

Eglise d'Igny
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Gray — 70
Inspectée le 29 juin (?) (l. 262).

A la nomination du précepteur de Montseugny.
Curé:
— Frédéric de Capella (1) religieux de l'Ordre, âgé de 25 ans.
1. Les toponymes en Chapelle sont innombrables; le plus rapproché serait La Chapelle-Saint-Quillain, Haute-Saône, arr. Vesoul, cant. Gy.
Membre de Malans
Top

 

Grange de Malans
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Pesmes, Commune: Broye-Aubigney-Montseugny — 70

Grange de Malans
grangia ou domus de Mellant

Inspecté le même jour que Montseugny (l. 45-46).

Titre: grangia ou domus de Mellant

Occupants:
— Hugonin Oygerii, oblat de l'Ordre, âgé de 50 ans; une vieille femme et un garçon.
Exploitation:
— vignes, non cultivées en majeure partie.

Etat des lieux:
— maison en ruine;
— une chapelle.

Services:
— pas d'office.
— Eglise paroissiale de Valay

Eglise de Valay
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Pesmes — 70
Inspectés le 29 juin (?) (1. 262-263).

A la nomination du précepteur de Montseugny.

Curé:
— Pierre, religieux de l'Ordre, âgé de 40 ans.
Top

 

Hôpital de Rhodes
Département: Saône-et-Loire, Arrondissement: Mâcon, Canton: Cluny — 71

Hôpital de Rhodes
Preceptoria de Rodes

Titre: Preceptoria de Rodes, (l. 68)

Supérieur:
— le maréchal de l'Ordre (2) (marescallus de Rota, gallice de Rodes, l. 70-71).
2. Etait-ce encore Dragonnet de Mondragon, en place depuis 1365-1366, ou déjà Pierre de Culan, attesté en 1381-1397, Delaville-Le Roulx, Hospitaliers tome II, pages 144 et 212
— De cette instance d'Outre-mer dépendaient dans le diocèse de Besançon les deux maisons voisines de Saizenay et Salins, rassemblées dans un même procès-verbal par l'enquête.

Rhodes, fief et forêt sur le territoire de la commune de Château, près Cluny, aux Hospitaliers. Il y a même encore une petite contrée sur son finage qu'on nomme l'Hôpital. En 1449, le commandeur Aymon Bochard en fit faire le terrier.
Sources: M. Mignard — Congrès archéologique de France, Séances générales tenues à Dijon en 1852. Paris 1853
Membres de Saizenay et Salins
Top

 

Domus Hospitalis Saizenay
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Arbois — 39

Domus Hospitalis Saizenay
Domus Hospitalis Saizenay

Inspectés le 24 juin (1. 67-76);
Interrogés:
— le fermier, un des témoins et trois voisins de la maison de Salins.

Titre: domus Hospitalis de Sesenay prope Salinum et de Salino

Occupants:
— à Saizenay: Guy Loite, fermier des deux maisons (rôle dans lequel il avait été substitué à frère Renaud de Pupillin) (1);
1. Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Arbois.
— à Salins: des locataires, non précisés.

Revenus:
— exploitation de prés, champs, bois et autres possessions;
— perception de diverses redevances; en particulier: loyer de la maison de Salins, de 4 florins par an.

Charges annuelles:
— fermage de 500 florins, dû au précepteur de Saint-Paul (2), procureur du maréchal de Rhodes, sur un bail courant de 1372 à 1375;
2. La seule préceptorie de Saint-Paul que nous ayons pu identifier est celle de Saint-Paul-lès-Romans, Drôme, arr. Valence, cant. Romans.
— redevance de 4 bichets de blé aux églises Notre-Dame et Saint-Michel de Salins.

Produit annuel net:
— 40 florins.

Etat des lieux:
— Saizenay: chapelle (avec clocher et cimetière) et maison en ruine;
— Salins: maison en état convenable.

Services:
— ni culte, ni hospitalité.
Top

 

Maison du Temple de Salin
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Salins-les-Bains, Commune: Aresches — 39

Maison du Temple de Salin
Maison du Temple de Salin

La Maison du Temple puis de commanderie de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et enfin de Malte.
La maison du Temple de Salins fut fondée par Rainaud III, comte de Bourgogne, de 1140 à 1145. Destinée à servir de noviciat, elle reçut une si riche dotation, qu'elle fut l'établissement le plus important de l'Ordre dans la Franche-Comté. Le supérieur portait le titre de maître ou précepteur. On y formait des chevaliers destinés au service des armes et des chapelains chargés du saint ministère dans les églises des Templiers.

Par un acte passé au mois octobre 1253, Jean de Chalon l'Antique céda au maître et aux frères du Temple établis en France, en échange des propriétés qu'ils possédaient sur la montagne au-dessus de leur maison de Girefontaine, où il avait fait bâtir le château de l'Etoile une rente de 166 livres estevenantes sur son puits de Salins, que le précepteur et les novices de la maison de Salins prélèveraient avant tous autres, même avant les employés des salines. Otton V, comte de Bourgogne, voulant récompenser les services que lui avait rendus Otton de Grandson, son cousin et son fidèle, lui donna en franc alleu, par un acte daté à Paris du mois de juillet 1290, 400 livres de rentes qu'il lui assigna sur son partage aux salines de Salins et sur ses revenus en cette ville. Otton de Grandson, « considérant et regardant et en sa propre pensée et courage recordant les acceptables et agréables bienfaits, aides et suffrages, lesquiex (lesquels) religieux hommes et ses chiers amis en Dieu frère Jacques de Molay, à ces temps maître de la sainte Ordre de la chevalerie du Temple, et li frères de cette même religion ont fait à ses antecesseurs et à li deça mer et delà mer en la sainte terre, » leur donna 200 livres de rente à prélever sur les 400 qu'il tenait de la libéralité du comte Otton (acte daté à Paris le samedi après l'octave de la fête saint-Martin d'été 1296).

La préceptorie de Salins devint une commanderie en 1260. Trois maisons relevaient de cette commanderie, celles de Saizenay, Amancey et Vuillecin, toutes trois établies sur des voies romaines. Tous les sujets dépendant de ces maisons étaient mainmortables.

Les revenus de la commanderie de Salins consistaient en 24 quartiers de muire qui furent vendus avec la berne établie dans la cour du Temple, à la petite saline, le 13 décembre 1599, aux archiducs Albert et Isabelle, moyennant une rente de 2350 livres; dans la rente de 200 livres donnée par Otton de Grandson; en vignes au vignoble de Chambenost; en forêts; dans les domaines de Saizenay, Amancey et Vuillecin, et dans un péage qui se percevait sur toutes les voitures chargées sortant de Salins par les portes de Malpertuis et de Chambenost. Les receveurs de ce péage étaient tenus de remettre à chaque voiturier une meise de chanvre pour son fouet, de la longueur d'un pied.

Parmi les maîtres et commandeurs Templiers qui gouvernèrent cette maison on peut citer Renaud de Chauvirey, de Salins, et Jacques de Molay, qui devinrent tous deux grands maîtres de l'Ordre.

Commandeurs Hospitaliers
F. Besançon de Tourmont, 1418
Jean de la Garde, 1498
Antoine de Groslée, 1536
Pierre de Grammont, 1580
Gaspard de Maisonseule, receveur général de l'Ordre, 1658
Charles-Louis Froissard de Broissia, 1698
Philibert Bernard de Froissard Broissia, 1700-1727
Ponce-François de Rosset, bailli de Fleury, général des galères de Malte, ambassadeur de l'Ordre de Malte près du roi des Deux Siciles.
Joseph d'Isnard, 1765
François Joseph d'Hannonville, 1776-1794

La commanderie de Salins était située au Bourg-Dessous. Un terrier de 1652 en contient la description suivante: « La maison du Temple est composée d'un groz corps de maisonnement et bastiment honorable de belle apparence, le tout couvert en thuilles plattes et derrière iceluy est un grand et spacieux jardin joignant devers bise un meix, maison et jardin dépendant de l'oratoire et provenant de Nicolas de Gilley, seigneur de Marnoz et d'Aiglepierre, de vent une rue commune tirant dez la Grande Rue à la porte de Chambenost. »

A côté était une vaste chapelle voutée renfermant une statue de Notre Dame de Pitié en albâtre, et une autre de saint Jean Baptiste.
Ces bâtiments ont été vendus nationalement et convertis en maisons particulières.
Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, département du Jura, Volume 5. Livre numérique Google
Top

 

Maison du Temple de Saizenay
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Salins-les-Bains — 39

Maison du Temple de Saizenay
Maison du Temple de Saizenay

Le territoire de Saizenay fut donné, en grande partie, à la commanderie magistrale du Temple de Salins, qui y fonda un temple subalterne avec chapelle. Le commandeur avait le four banal, la propriété du bois de la Chance, de 40 journaux, de celui de la Combe, de 30 journaux, de plusieurs pièces de terre et de pré, des corvées et un cens sur chaque maison et sur chaque meix du village.

La justice haute, moyenne et hasse dépendaitde la seigneurie de Poupet. Le beau domaine du Crouzet appartenait, en 1619, à Jean Bondieu de Salins.

Temple et chapelle. Le temple de Saizenay était à côté de la chapelle et du four banal. La chapelle de la commandeiie était dédiée à l'Assomption de Notre Dame, et sert aujourd'hui d'église. Elle se compose d'un clocher construit en 1368, d'une nef, d'un sanctuaire rectangulaire et d'une sacristie. La porte d'entrée et la grande et belle fenêtre ogivale qui éclaire le sanctuaire datent du XVIe siècle. Les peintures sur bois qui décorent les panneaux de la chaire à prêcher méritent d'être conservées. Bibliographie. Archives de la préfecture du Jura. Annuaire du Jura, années 1841 et 1832.
Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, département du Jura, Volume 5. Livre numérique Google
Top

 

Préceptorie de Sales
Département:Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, Commune: Chantes — 70

Préceptorie de Sales
Préceptorie de Sales

Inspectée le 29 juin (l. 239-257);
Interrogés:
— la femme du fermier.
— Le religieux résidant au prieuré du Moutherot et le prieur du Mouther.

Titre: preceptoria et domus de Saules

Précepteur:
— Guillaume de La Guiche (1), chevalier de l'Ordre.

Occupants:
— jadis: quatre ou cinq religieux de l'Ordre et des chapelains séculiers;
— actuellement: Jeannet Chagerin d'Igny, âgé de 50 ans, fermier du lieu, sa femme Ponceta, du même âge, et leurs trois enfants;
— un religieux de l'Ordre, Eudes de Chariez (2), âgé de 30 ans, réside encore à proximité, au prieuré du Moutherot (3) (dont le supérieur est Jean de Mournay).

Revenus:
— exploitation de terres arables, bois, moulins, fours;
— perception de redevances diverses.

Produit annuel net:
— il y a 10 ans, 240 florins; maintenant, pas plus de 20 florins, car la majeure partie des terres est en friche, le moulin sur la Saône est en ruine et de nombreuses redevances annulées.

Charges:
— la moitié des fruits, due au précepteur, aux termes du bail à ferme conclu pour 6 ans (1373-1379); en échange, le précepteur a fourni 6 bœufs et doit fournir la moitié des semences;
— auparavant Eudes de Chariez avait refusé un bail de 3 ans avec fermage de 20 florins.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière) en ruine;
— maisons incendiées;
— vergers et jardins agréables.

Services :
— culte: offices assurés de mois en mois par Eudes de Chariez;
— jadis toutes les heures canoniques étaient observées.
— pas d'hospitalité.

La Maison du Temple de Sales avait pour dépendance: les seigneuries de Montseugny, de Malans et Autoreilles
1. Saône-et-Loire, arr. et cant. Charolles, Ce personnage est encore en fonction en 1390, Archives départementales de Haute-Saône, G 69.
2. Haute-Saône, arr. et cant. Vesoul.
3 Haute-Saône, comm. Traves, arr. Vesoul, cant. Scey-sur-Saône. Sur ce prieuré bénédictin cf. abbé Ducros, Le prieuré de Mostrot-les-Traves (1073-1792), ronéoté, s. L, [1972].
Top

 

Maison du Temple de Montagney
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Pesmes — 70

Montagney
Maison du Temple de Montagney

Inspecté le 29 juin (?) (l. 257-261);
Interrogés:
— 2 habitants du lieu.

Titre: domus Montisanium — Montagney

Occupants:
— néant.

Revenus:
— 12 florins par an.
— exploitation de terres, moulin et autres possessions.

Etat des lieux:
— chapelle avec cimetière jadis convenable;
— maison complètement en ruine.

Services:
— pas d'office.
Top

 

Préceptorie de Varessia
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Orgelet — 39

Préceptorie de Varessia
preceptoria et domus de Veresiaco

Inspectée le 27 juin (l. 102-107);
Interrogés:
— tous les occupants.

Titre: preceptoria et domus de Veresiaco

Supérieur:
— Guillaume de Pupillin (1), prêtre de l'Ordre, âgé de 60 ans;
— réside au membre d'Arbois (l. 84-85).

Occupants:
— jadis: trois religieux de l'Ordre;
1. Guillaume Callet (ou Quallet) de Pupillin est attesté comme supérieur de l'Hôpital d'Arbois dès 1354 et comme précepteur de Varessia dès 1363, Archives départementales du Doubs, 137 H 13, où il succéda à un certain frère Pierre de « Barre », lui-même nommé à cette charge en 1320, ibid. 143 H 5; Guillaume fut remplacé à Arbois et Varessia par un autre frère Guillaume, de Vannoz (Jura, arr. Lons-le-Saunier, cant. Champagnole), cité dès 1377, ibid. 143 H 2.

— Renaud de Pupillin, prêtre de l'Ordre;
— Guillaume d'Arbois, clerc;
Deux familles de laïcs:
— Jean de Montréal (1), bouvier, sa femme Jeannette et leur fils Jeannet;
— Jaquet, sa femme Ginette et leur fille Odette.
1. Ain, arr. et cant. Nantua.

Revenus:
— exploitation de terres arables, prés et vignes (cf. l. 87);
— perception de diverses redevances.

Charges:
— redevance de 22 florins par an au prieur d'Auvergne, pour la préceptorie de Varessia, et les deux membres d'Arbois et Graveleuse (2) (ce dernier, du diocèse de Lyon, n'est pas inspecté).
2. Jura, comm. Rosay, arr. Lons-le-Saunier, cant. Beaufort-du-Jura.

Produit annuel net:
— 30 florins.

Etat des lieux:
— église (avec clocher et cimetière) en bon état;
— maison en bon état.

Services:
— culte d'une messe par jour.
Top

 

Maison du Temple de Graveleuse
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Beaufort, Commune: Rosay — 39

Maison du Temple de Graveleuse
Maison du Temple de Graveleuse

L'ordre du Temple reçut des sires de Coligny, à la fin du XIIe siècle, une partie du territoire de Graveleuse pour y fonder un hospice destiné aux Templiers en voyage. Cet établissement fut placé sous la dépendance de la commanderie de Varessia et de la maison magistrale d'Arbois. Les biens de cet hospice passèrent aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, puis à l'ordre de Malte. Ils consistaient en cinq grands meix sur lesquels le commandeur de Varessia exerçait la justice moyenne et basse.

Chapelle
La chapelle de Graveleuse est située au milieu du cimetière et dédiée à saint Jean-Baptiste, comme toutes celles de l'ordre de Malte. Elle est du style ogival tertiaire et surmontée d'un campanile. On voit encore, à la clef de voute du chœur, l'image en couleur de la croix de Malte. Il y a aussi, sur la porte d'entrée, une pierre qui a été piquée et mutilée en 1793, et qui offrait probablement un pareil symbole ou un écusson armorié.

Cette église, qui avait le titre de paroisse, était desservie par un vicaire résident à la nomination du commandeur de Varessia. Jean Richard en était le chapelain de 1610 à 1622 et y maria, en 1614, noble N. du Bois de Coligny avec Claudine-Philiberte de Morel de Champagne. Le dernier desservant, Joseph Bride, fut incarcéré en 1793. Il ne se fait plus aucun servie religieux dans cet édifice, quoiqu'il soit en assez bon état. Une vieille maison voisine paraît avoir été une dépendance de lachapelle. C'était là, sans doute, que le commandeur de Varessia résidait lorsqu'il venait percevoir ses redevances à Graveleuse.
Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, département du Jura, Volume 5. Livre numérique Google
Membre d'Arbois
Top

 

Maison du Temple d'Arbois
Département: Jura, Arrondissement: Lons-le-Saunier, Canton: Arbois — 39

Maison du Temple d'Arbois
capello, et domus Sancti Johannis de Arbosio

Inspecté le 25 juin (l. 83-91);
— Interrogé:
— le précepteur y résidant.

Titre: capello, et domus Sancti Johannis de Arbosio

Occupants:
— Guillaume de Pupillin, le précepteur; son neveu, Guillaume, religieux de l'Ordre, âgé de 20 ans;
— une servante, Agnès de Morey (3), au diocèse de Langres, âgée de 50 ans, et une enfant, Guillemette Berquar d'Arbois, âgée de 12 ans.
3. Département: Côte-d'Or, Arrondissement: Dijon, Canton: Gevrey-Chambertin — 21

Revenus annuels:
— 60 francs; mais l'exploitation ne vaudrait pas plus de 20 florins si elle était affermée;
— exploitation de vignes et prés;
— perception de redevances diverses.

Charges:
— cf. Varessia.

Etat des lieux:
— bâtiments refaits à neuf;
— chapelle pourvue de livres et ornements sacerdotaux.

Services:
— hospitalité convenable.
Top

 

Maison du Temple de Saint-Philibert-sous-Gevrey
Département: Côte-d'Or, Arrondissement: Dijon, Canton: Gevrey-Chambertin — 21

Saint-Philibert-sous-Gevrey
Maison du Temple de Saint-Philibert-sous-Gevrey

A Beaune, Hugues, duc de Bourgogne, arrange un différend entre les Templiers et l'abbaye de Cîteaux, au sujet du droit d'usage que les Templiers revendiquaient dans la forêt d'Argilly pour leur maison de Ville-sous-Gevrey (Saint-Philibert-sous-Gevrey, Gevrey-Chambertin).

— Villa sub Gevreio, 1205 (Commanderie du Temple de Dijon, H 1172)
Sources : Dictionnaire topographique du département de la Côte-d'Or, rédigé par Alphonse Roserot. Paris Imprimerie Nationale, MDCCCCXXIV.
Top

 

Préceptorie de La Villedieu-en-Fontenette
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Lure, Canton: Saulx — 70

La Villedieu-en-Fontenette
La Villedieu-en-Fontenette

Inspectée le 27 juin (l. 187-209):
interrogés:
— quatre religieux et des habitants de La Villedieu.

Titre: preceptoria Ville Dei de Fontenates

Supérieur:
— Etienne de Rougemont en Bresse (1), chevalier de l'Ordre, âgé de 40 ans.
1. Ain, comm. Arane, arr. Belley, cant. Hauteville. Ce personnage est encore cité dans ces fonctions en 1392, Archives départementales du Rhône, 48 H 3275.

Occupants:
— jadis: sept religieux et une grande familia;

Actuellement:
— Guillaume de Souvans (2), prêtre de l'Ordre, curé de La Villedieu, âgé de 50 ans;
— Jean de La Villedieu, prêtre de l'Ordre, curé de Meurcourt (3), âgé de 55 ans;
— Guillaume de La Villedieu, oblat de l'Ordre, âgé de 40 ans;
— Guy de Velendex (4), oblat de l'Ordre, âgé de 70 ans;
— Guillaume d'Aulx (5), prêtre, chapelain séculier, oblat, âgé de 24 ans;
— Henri de Dole, oblat, âgé de 90 ans;
2. Jura, arr. Dole, cant. Montbarrey.
3. Haute-Saône, arr. Lure, cant. Saulx.
4. Ce toponyme ne correspond à rien de connu dans cette région; peut-être est-ce là une cacographie pour Velorcex (Velorcey, cf. à ce nom ci-dessous).
5. Cf. à ce nom ci-dessous.


Deux serviteurs:
— Guillaume et Renaud, de La Villedieu, âgés de 25 et 30 ans;
— une servante, Beleta, âgée de 40 ans.

Revenus annuels:
— 320 florins;
— exploitation de terres arables (en friche pour la majeure partie), prés, vignes, bois, cours d'eau, fours, moulins, sel à Salins;
— perception de diverses redevances, en particulier les fermages des divers membres, (qui font un total de 177 florins 1/2, qu'il faut vraisemblablement comprendre dans les 320 florins annoncés).

Charges annuelles:
— redevance de 80 florins au prieur d'Auvergne pour la préceptorie et les membres;
— salaires et vêtements du procureur et des conseillers;
— nourriture et vêtements des frères;
— réparations;
— hospitalité.

Produit annuel net:
— 120 florins (jadis 210), ce qui serait le montant du fermage éventuel.

Etat des lieux:
— maison et édifices en bon état, entourés de jardins, vignes et vergers;
— église paroissiale pourvue de livres et ornements très convenables.

Services :
— culte: chaque jour messe basse par le curé et les frères; grandes messe les dimanches et jours de fêtes;
— hospitalité et aumône convenables.
Membre de Aulx-les-Cromary
Top

 

Maison d'Aulx-les-Cromary
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Rioz — 70

Aulx-les-Cromary
locus seu villa de Alx

Inspecté le 25 juin (l. 168-174);
Interrogés:
— cinq habitants du lieu.

Titre: locus seu villa de Alx

Occupants:
— néant; le fermier, Jeannet, est agriculteur à Aulx.
Revenus annuels (25 florins):
— exploitation de terres arables, prés, moulin, four;
— perception de quelques redevances.

Charges annuelles:
— fermage de 20 florins dû au précepteur, sur bail courant de 1371 à 1374.

Etat des lieux:
— maison incendiée et détruite per erudelissimas societates.
Membre de Fontenois-la-Ville
Top

 

Maison de Fontenois-la-Ville
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Lure, Canton: Vauvillers — 70

Fontenois-la-Ville
domus seu locus de Fontenay

Inspecté le 28 juin (l. 214-224);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: domus seu locus de Fontenay

Occupants: — Henri de Mersuay (1), prêtre de l'Ordre, curé du lieu, fermier de la maison, âgé de 40 ans;
— son clerc, Henri, âgé de 15 ans;
— sa sœur, Aramburgis, âgée de 50 ans et la fille de celle-ci, Jaquette, âgée de 15 ans;
— une servante, Bertheria, de 40 ans;
— deux serviteurs, Perrenet de Vougécourt (2), âgé de 18 ans, et Othonin de Melincourt (3), âgé de 20 ans.
1. Haute-Saône, arr. Vesoul, cant. Port-sur-Saône.
2. Haute-Saône, arr. Vesoul, cant. Jussey.
3. Haute-Saône, arr. Lure, cant. Vauvillers.


Revenus:
— exploitation de terres arables et prés;
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— fermage de 20 florins dû au précepteur sur bail courant de 1372 à 1375.

Produit annuel net:
— jadis: 40 florins;
— actuellement: la valeur de la ferme, car la majeure partie des terres est en friche.

Etat des lieux: — église (paroissiale) en état convenable (ornements).

Services :
— culte: assuré par le curé de façon suffisante;
— hospitalité rarement exercée (peu de ressources).
Membre de Lavigney
Top

 

Maison et domaine de Lavigney
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Vitrey-sur-Mance — 70

Maison de Lavigney
domus seu locus de Lavigneyo

Inspecté le 29 juin (l. 224-233);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: domus seu locus de Lavigneyo

Occupants:
— Jean de Bonnecourt (4), prêtre de l'Ordre, fermier, âgé de 40 ans;
— un serviteur, Jean Blandin, de Lavigney, âgé de 15 ans;
— et une servante, Liégarde, de Lavigney, âgée de 50 ans.
4. Haute-Marne, arr. Langres, cant. Neuilly-L'Evêque.

Revenus:
— exploitation de terres arables, prés, four, moulin;
— perception de diverses redevances et exercice du patronage de la paroisse.

Charges annuelles:
— fermage de 20 florins, dû au précepteur sur bail courant de 1372 à 1378;
— redevance aux sires de Bauffremont (1), qui exercent la garde de la maison (1/2 muid de froment et une charretée (quadrigatura) de foin).
1. Les seigneurs de Bauffremont, d'origine lorraine, se divisaient alors en deux branches; la première branche était représentée par Liébaud V(III), baron de Bauffremont, sire de Charnay, etc., qui mourut vers 1378; la seconde branche était représentée par son frère Huard, sire de Scey-sur-Saône etc., mort après 1374; un fils et deux petits-fils de ce dernier devinrent chevaliers de l'Ordre, François-Ignace Dunod de Charnage, Histoire du comté de Bourgogne, tome II, Dijon, 1737, pages 498-503.

Produit annuel net:
— valeur de la ferme.

Etat des lieux:
— maison d'habitation incendiée, que le fermier est en train de reconstruire;
— pas de chapelle.

Services :
— culte: la paroisse de Lavigney est à la nomination du précepteur;
— le curé est Jean de Novavilla ou Villanova (2), religieux de l'Ordre, âgé de 50 ans, résidant apud Montemanium (cf. l. 227 et 261).
— hospitalité rarement exercée.
2. Il existe trop de Neuvelle ou de Villeneuve dans cette région pour que l'on puisse choisir l'un plutôt que l'autre.
Membre de Montcourt
Top

 

Retour Vaurenaud — Retour Vaulx
Grange de Montcourt
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Jussey — 70

Grange de Montcourt
grangia de Moncour

Inspecté le 27 juin (l. 198-199).

Titre: grangia de Moncour (ou Moncourt)

Occupants:
— néant.

Exploitation:
— néant (terres en friche).

Etat des lieux:
— pas d'habitation; tout est en ruine;
— il y a 10 ans se trouvait là un aratrum, gallice « une charrue »
Membre de Presle
Top

 

Maison et domaine de Presle
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Montbozon, Commune: Dampierre-sur-Linotte — 70

Maison de Presle
domus seu locus de Prèles

Inspecté le 24 juin (l. 138-148);
Interrogés:
— trois habitants du lieu.

Titre: domus seu locus de Prèles

Occupants:
— jadis: un religieux de l'Ordre avec une grande familia;
— actuellement: néant; le fermier est Perrin Plaget, de Presle.

Revenus annuels (40 florins):
— exploitation de prés et terres arables en friche pour la plupart;
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— fermage de 30 florins dû au précepteur sur bail courant de 1367 à 1376.

Etat des lieux:
— église en bon état, avec clocher, cimetière, fonts, livres et ornements;
— maisons, granges et autres habitations en bon état (sauf une maison, en ruine).

Services:
— culte assuré une fois par semaine.
Membre de Valentigney
Top

 

Maison et domaine de Valentigney
Département: Doubs, Arrondissement: Montbéliard, Canton: Valentigney — 25

Maison de Valentigney
domus seu locus de Valantigney

Inspecté le 23 juin (l. 128-138);
Interrogés:
— deux habitants du lieu.

Titre: domus seu locus de Valantigney

Occupants :
— jadis: jusqu'à deux religieux de l'Ordre, avec une grande familia;
— actuellement: néant; le fermier est Jean de Saulnot (1), doyen de Montbéliard, qui a lui-même affermé une partie de l'exploitation à Guillaume Charpaz, de Valentigney, âgé de 40 ans.
1 Haute-Saône, arr. Lure, cant. Héricourt. Ce personnage, aussi chanoine de Besançon, est attesté de 1367 à 1388, Mesmay, opuscule cité, III, p. 2285.

Bevenus annuels:
— exploitation de prés et terres arables, en majeure partie en friche;
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— fermage de 20 florins dû au précepteur par Jean de Saulnot;
— 3 bichets, mi-froment, mi-avoine, dus comme fermage à celui-ci par Guillaume Charpaz, sur bail courant de 1371 à 1374.

Produit annuel net:
— 22 florins.

Etat des lieux:
— pas de chapelle;
— maison en ruine.

Services:
— pas d'hospitalité.
Membre de Vallerois-Lorioz (?)
Top

 

Maison et domaine de Vallerois-Lorioz
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Noroy-le-Bourg — 70

Vallerois-Lorioz
locus et domus de Valeroy (ou Valeray)

Inspecté le 29 juin (?) (l. 236-239);
Interrogé:
— Le fermier.

Titre: locus et domus de Valeroy (ou Valeray)

Occupants:
— Dominique de Liévans (1), fermier; sa femme et sa fille;
— un serviteur.
1. L'enquête cite comme fermier de «  Valeroy  » un certain Dominique de Liévans, ce que l'on rapportera d'une mention des frères de l'Hôpital «  en la maison de Vaileroy de lés Lyevans  », en 1286.

Charges annuelles:
— fermage de 12 florins, dû au précepteur sur bail de 6 ans.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière, sans ornements) en bon état;
— maison en bon état.

Services :
— culte très rarement assuré;
— pas d'hospitalité.
Membre de Vaurenaud
Top

 

Grange de Vaurenaud
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Port-sur-Saône — 70

Grange de Vaurenaud
grangia de Valrenaut (ou Vaulrenaut) Vauneraux (Cassini)

Inspecté le 27 juin (l. 198-199).

Titre: grangia de Valrenaut (ou Vaulrenaut) Vauneraux (Cassini)

Même description que pour Montcourt.
Membre de Vaulx (La Maison-du-Vau)
Top

 

Grange et Maison de Vaulx (La Maison-du-Vau)
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Montbozon, Commune: Cendrey — 25

La Maison-du-Vau
locus de Vallibus, grangia dou Vaulx

Inspecté le 29 juin (?) (l. 234-236);
Interrogé:
— le fermier.

Titre: locus de Vallibus, gallice de Valx (ou de Vaulx), ou grangia dou Vaulx (l. 196 et 198).

Occupants:
— néant;
— le fermier est un certain Evrard.
Même description que pour Montcourt, sauf précision:
— des revenus annuels (25 florins);
— de la destruction de la maison.
Membre de Velorcey
Top

 

Maison du Temple de Velorcey
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Lure, Canton: Saulx — 70

Maison du Temple de Velorcey
domus de Velourcex (ou Velourcelx, ou Velorcelx

Inspecté le 27 juin (l. 209-214);
Interrogés:
— deux habitants du lieu.

Titre: domus de Velourcex (ou Velourcelx, ou Velorcelx)

Occupants:
— Pierre de Velorcey, religieux de l'Ordre, fermier;
— deux serviteurs et une vieille servante (tous absents lors de l'inspection).

Revenus (60 florins):
— exploitation de prés et terres arables;
— perception de redevances diverses.

Charges annuelles:
— fermage de 40 florins dû au précepteur sur bail courant de 1372 à 1375.

Etat des lieux:
— maison en bon état;
— pas de chapelle.
Membre de La Villedieu-lès-Quenoche
Top

 

La Villedieu-lès-Quenoche
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Montbozon, Commune: Quenoche — 70

La Villedieu-lès-Quenoche
domus seu locus Ville Dei prope Quenoche

Inspecté le 26 juin (l. 179-187);
Interrogés:
— un habitant du lieu et un de Millaudon.

Titre: domus seu locus Ville Dei prope Quenoche.

Occupants:
— jadis: un religieux de l'Ordre, avec une grande familia;
— actuellement: néant; le fermier est Jeannin Batailet, de Millaudon (1).
1 Haute-Saône, comm, Ruhans, arr. Vesoul, cant. Montbozon.

Revenus annuels:
— exploitation de prés et terres arables (à moitié en friche);
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— fermage de 7 florins 1/2 dû au précepteur sur bail courant de 1371 à 1374.

Produit annuel net:
— 20 florins.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher et cimetière) très détruite et maison en ruine;
— bons jardins et vergers.

Services:
— pas d'office.
Membre de Villers-le-Temple
Top

 

Maison du Temple de Villers-le-Temple
Département: Haute-Saône, Arrondissement: Vesoul, Canton: Rioz, Commune: Perrouse — 70

Maison du Temple de Villers-le-Temple
domus seu locus de Villario Le Temple

Inspecté le 25 juin (l. 174-179);
Interrogés:
— les trois témoins.

Titre: domus seu locus de Villario Le Temple

Occupants:
— néant;
— le fermier est le même qu'à Aulx, Jeannet.

Revenus annuels (16 florins):
— exploitation de prés, terres arables, moulins;
— perception de redevances diverses.

Charges annuelles:
— fermage de 10 florins, dû au précepteur sur bail courant de 1371 à 1374.

Etat des lieux:
— bâtiments détruits;
— chapelle sans protes ni fenêtres, en ruine.

Services:
— ni office, ni hospitalité.
Top

 

Préceptobie de La Villedieu-en-Varais (Vercel-Villedieu-le-Camp)
Département: Doubs, Arrondissement: Pontarlier, Canton: Vercel-Villedieu-le-Camp — 25

Vercel-Villedieu-le-Camp
domus seu preceptoria de Villa Dei in Varesco

Inspectée le 23 juin (l. 116-128):
Interrogés:
— le précepteur et l'intendant.

Titre: domus seu preceptoria de Villa Dei in Varesco

Précepteur:
— Ponce d'Auvergne, prêtre de l'Ordre, curé du lieu, âgé de 40 ans.
— Intendant (negociorum preceptorie gestor): Guillaume Li Clers, de Guyans (1), résidant à Vercel, âgé de 50 ans, jadis fermier de la maison.
1. Gruyans-Vennes, Doubs, arr. Besançon, cant. Pierrefontaine.

Occupants:
— le précepteur; un serviteur, Bisuneio, âgé de 20 ans, et une servante, Beleta, de 60 ans.

Revenus annuels (50 florins):
— exploitation de terres arables (majeure partie en friche);
— perception de diverses redevances.

Charges annuelles:
— en particulier redevances de 10 florins au prieur d'Auvergne, et d'autant à la comtesse de Nidau (2), pour la garde. — Produit net en cas d'affermage: pas plus de 10 florins (jadis le fermier payait une redevance de 30 florins au précepteur).
2. Suisse, cant. Berne, district, Bienne. Il s'agit d'Isabelle, fille aînée et finalement héritière, en 1373, de Louis, comte de Neuchâtel; elle avait épousé en 1339 Rodolphe IV de Nidau et mourut vingt ans après lui, en 1395, L. Montandon, art. Neuchâtel, dans Dictionnaire historique, et biographique de la Suisse, tome V, Neuchâtel, 1930, p. 128-129.

Etat des lieux:
— chapelle (avec clocher, cimetière, fonts, livres, ornements) en bon état;
— maisons en ruine.

Services:
— culte: assuré trois ou quatre fois par semaine, par le précepteur-curé;
— pas d'hospitalité.

Membre Chapelle de Chazot
Top

 

Chapelle de Chazot
Département: Doubs, Arrondissement: Montbéliard, Canton: Clerval — 25

Chapelle de Chazot
Chapelle de Chazot

Chapelle de Chazot fut un établissement templier, rattaché à la commanderie de Villedieu-en-Varais
Sources: Léopold Niepce — Le Grand-Prieuré d'Auvergne — Lyon, 1883

Sources: Moyse Gérard. Les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dans le diocèse de Besançon en 1373. In: Mélanges de l'Ecole française de Rome. Moyen-Age, Temps modernes Tome 85, Nº2. 1973. pages 455-514. Sources: Percée

Les pages des Etudes ont été visitées 19710 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.