Les Templiers   Librairie templière   Les Croisades

Quelques ouvrages sur les Templiers

Cartulaire   Commanderies   Croisades   Ordres   Procès   Romans   Règle   Templiers   Hospitaliers   Histoire   Guides   Auteurs   Originaux   Gratuits
Librairie des Romans
190Heers   Jacques
La première croisade. Libérer Jérusalem 1095-1107
La première croisade. Libérer Jérusalem 1095-1107

Déclenchée par la prédication d'Urbain II à Clermont en novembre 1095, cette croisade allait lancer peuple et barons vers la Terre sainte. Jacques Heers raconte la mobilisation des quatre armées, l'enthousiasme des foules entraînées par la prédication des ermites, foules hétéroclites de pèlerins voués au désastre. Il met l'accent sur les arrière-plans d'une entreprise tellement inédite et déraisonnable. Puis il décrit les longues marches à travers l'Europe centrale, les sièges interminables, la découverte de l'Orient, mais également le massacre des « pauvres gens » par les Turcs en octobre 1096; et enfin — le 7 juin 1099 — la découverte de Jérusalem par une cohorte épuisée, divisée, que la menace turque et l'espérance religieuse font encore tenir.

Jacques HEERS a été professeur à la Sorbonne, directeur du département d'études médiévales.
Il a notamment publié un Précis d'histoire du Moyen Age et un Louis XI.

Paru le: 28/03/2002
Editeur — Perrin — Collection Tempus

2-262-01868-5
Top

 

189Jacqueline   Sublet
Les Trois vies du Sultan Baïbars.
Dans sa préface A. Miquel rappelle « que époque mamelouke n'a pas toujours bénéficié, dans la tradition orientale et orientaliste, de la place qui lui était due. » Et d'indiquer en quelques faits le rôle de bouclier anti-mongol, anti-croisé, et celui de rassembleur de l'islam, à l'échelle du Moyen-Orient, de la dynastie mamelouke installée en Egypte jusqu'à l'arrivée des Ottomans au XVIe siècle. Spécialiste de la littérature et de l'histoire de cette époque, J.S, a choisi pour l'illustrer au sens fort et premier du terme, le cas de « Baïbars cinquième sultan de la dynastie des Mamelouks turcs ou Bahris » (XIIIe siècle).
Pourquoi le choix de ce personnage.
Parce qu'il a restauré le califat après sa suppression par les Mongols à Bagdad (1258), en faisant régner, même symboliquement, un calife au Caire.
Parce qu'avec lui le Caire est redevenue « la capitale du monde musulman » et qu'il a étendu sa protection jusqu'aux Lieux Saints de l'islam en Arabie.
Parce qu'il fut un combattant légendaire, un héros populaire du monde musulman d'alors.
Tout ceci a sans doute joué mais on devine que l'état de la documentation sur Baïbars — le « seigneur-tigre » en turc — a fortement aidé le choix. En effet, le sultan mamelouk fait l'objet d'écrits qui se situent dans des registres divers, allant de la biographie apologétique au roman populaire, en passant par une historiographie plus soucieuse d'objectivité ou d'exhaustivité. D'où l'idée des « trois vies du Sultan Baïbars » puisées dans ces trois types d'écrits.
La biographie de type apologétique, due à un secrétaire de Baïbars, est traduite pour la première fois en français. La biographie historique a été rédigée plus tardivement, au XIVe siècle, par l'historien Maqrîzî et, J.S, en a remanié la traduction effectuée au siècle dernier par Quatremère. Quant à l'histoire populaire, objet une littérature fort abondante, où la langue arabe est aussi populaire que le récit est légendaire, J.S, choisi d'en présenter des extraits à partir de l'édition française en cours chez Sindbad. Les six volumes parus depuis 1985 devraient devenir [...] 60 en l'an 2015.

Si l'islam on aperçoit travers ces oeuvres et cette vie relève le plus souvent du domaine politique, cérémoniel ou militaire, on découvre cependant que sa fonction intégratrice a permis, au déclin de l'hégémonie (relative) des Arabes, le passage à des états musulmans pluriethniques nouveaux (turcs et mongols notamment). Le travail de présentation et l'illustration est particulièrement soigné et rend ce livre aussi agréable qu'instructif. Les annexes sont en effet fournies, elles comprennent des cartes de l'empire mamelouk, une chronologie très détaillée, une biobibliographie des sources, une bibliographie générale et un index-glossaire qui n'hésite pas à consacrer plusieurs lignes « bittîkha: melon » aussi bien qu'à Baalbek, El-Azhar, Cadi, etc.

Constant Hames
2110810769
Top

 

144Courtillé   Anne
Dieu le Veult
La croisade est un combat commun de la chrétienté occidentale pour la délivrance des Lieux saints (Jean Favier). Les Lieux saints, c'est-à-dire Jérusalem qui était depuis le haut Moyen Age le but suprême des pèlerinages. Dans la cité sainte, ville de l'empire chrétien d'Orient, contrôlée par les Arabes depuis 638, mais sur laquelle l'Occident exerce un protectorat moral, les conditions d'accueil des pèlerins se sont dégradées au début du XIe siècle avec les persécutions du calife Al Hakim. En 1079, les Turcs prennent la cité. Une conquête qui compromet momentanément le pèlerinage aux Lieux saints.

Urbain II lance donc un appel à la croisade au concile de Clermont en 1095. Cependant, si son but est de rétablir la liberté d'accès à Jérusalem et de raffermir le christianisme en Orient, il obéit à bien d'autres considérations politiques. Il n'existe pas de plus sûr moyen de rassembler, sous la conduite du pape, les éléments les plus turbulents de la chrétienté d'Occident, que de les engager dans cette immense et audacieuse entreprise que serait la conquête des Lieux saints (Georges Tate).

2-7242-9221-9
Top

 

91Villehardouin   Geoffroy (de)
Un chevalier a La Croisade
L'aventure de ces chevaliers français qui, partis pour secourir la Terre Sainte à l'aube du XIIIe siècle, finirent par prendre Constantinople et par se tailler en Grèce des fiefs considérables, est l'une des plus extraordinaires du Moyen Age.

Cette épopée, qui vit l'un d'entre eux, Baudouin de Flandre, monter sur le prestigieux trône impérial, a eu un témoin, Geoffroy de Villehardouin. Proche compagnon des chefs de la Croisade, chevalier brave et hardi, observateur attentif, Villehardouin était, comme on disait alors, un véritable « prud'homme ». Son récit vigoureux, précis, vrai, l'un des plus anciens monuments de la prose française, nous plonge dans un monde brutal et violent mais aussi généreux et animé d'un idéal dont nous avons perdu toute idée. Il décrit la prédication de la croisade, les embûches du voyage, les conflits qui émaillèrent l'expédition dont il dépeint les principaux animateurs, raconte le déroulement des batailles et évoque avec un esprit très fin le choc des civilisations occidentale et orientale.


2-235-01078-4
Top

 

89Michelet   Victor-Emile
Le secret de la Chevalerie
Edition Originale
Les chevaliers, ce sont, dans le concept populaire, les hommes représentant l'héroïsme au service de la justice. Est chevalier quiconque prend la défense de la faiblesse contre la force. Est roi quiconque est un vrai maître, quiconque sait commander à soi-même. Salut à celui qui
peut être son propre roi ! Mais à ces deux titres: chevalier, roi, que de significations non apparentes, cachées dans l'ombre du cheval ou de la couronne ! Le roi, l'homme qui tient le sceptre, le bâton surmonté de la main de justice aux trois premiers doigts érigés, est-ce seulement le chef politique d'un peuple. Ce peut-être celui dont le règne est intérieur et secret.



Annee - 1918
Top

 

84Sède (de)   Gérard
Les Templiers sont parmi nous
Obsédé par de vieilles légendes selon lesquelles le fabuleux trésor des Templiers dort depuis des siècles dans une crypte secrète du château de Gisors, entre Paris et Rouen, Roger Lhomoy se livre solitaire à un effrayant travail de sape et découvre sous terre une extraordinaire chapelle romane contenant des statues, des sarcophages et trente coffres énormes. Mais nul
ne l'écoute, son puits est comblé. Le récit hallucinant du vieil homme, Gérard de Sède l'a vérifié en journaliste, en spéléologue, en archéologue, en historien, et, d'une page à l'autre de son livre passionnant, il nous fait partager sa surprise de voir les chimères se changer en faits et en documents. Partant de l'aventure pittoresque de ce solitaire illuminé, l'auteur débouche, à travers les Templiers eux-mêmes, sur l'histoire de quarante siècles de tradition ésotérique.

La pioche de Roger Lhomoy aurait-elle déterré la clef d'une des plus grandes énigmes de l'histoire de France. C'est ce que donne à penser Les Templiers sont parmi nous, alliant à un sens rigoureux de la recherche historique celui d'une véritable investigation policière.



Annee - 1962
Top

 

80Roy   J.J.E.
Histoire des Templiers
Dès les premiers temps du christianisme, les lieux où s'étaient accomplis les mystères de cette religion furent l'objet de la vénération des fidèles. Les premiers chrétiens s'empressaient d'aller à la Terre-Sainte adorer les traces du Sauveur; ils visitaient avec un pieux recueillement Jérusalem, Bethléem, Nazareth, le Thabor, les rives du Jourdain et du lac de Génézareth, en un mot tous les lieux marqués des pas de l'Homme-Dieu; mais le Calvaire, où s'était opéré le grand mystère de la Rédemption, le sépulcre témoin de la glorieuse résurrection de Jésus, étaient le principal objet de la vénération et de l'amour des fidèles. En vain l'empereur Adrien, en relevant les murs de Jérusalem, renversés depuis le règne de Vespasien, essaya-t-il de faire perdre le souvenir des. . .


2-867-714-188-5
Top

 

79Robin   Jean
Rennes le Château; La colline envoûtée
Le nom de Rennes « évoque avant tout une histoire d'or abandonné dans des caches d'où, à la fin du XIXe siècle, le curé du lieu l'aurait tiré ». C'est en ces termes que René Descadeillas, alors conservateur de la bibliothèque de Carcassonne, « ressuscitait » en 1964 le hameau de Rennes-le-Château, nouvelle colline inspirée qui, sous le soleil des Corbières, blasonne d'azur à l'orle d'or.

Il n'y avait rien, toutefois, dans cette brève présentation, qui pût exciter outre mesure la curiosité, et a fortiori faire pressentir les vastes perspectives qui s'offriraient bientôt aux curieux, du haut du promontoire balayé par le vent, qui porta jadis une capitale [...]


2-85-707-082-9
Top

 

69Loiseleur   Jules
La Doctrine secrète des Templiers
Les Templiers ont-ils professé une doctrine secrète en opposition avec celle de l'église. Cette doctrine fut-elle générale dans l'ordre. Quels furent ses dogmes, ses sources, ses relations avec les grandes hérésies du treizième siècle.



Annee - 1999
Top

 

68Gagey   Rolland
L'Inquisition et ses Tortures
Avant que d'examiner les conséquences de l'Inquisition et de faire le tour sommaire de ses méfaits, avant d'essayer de dévoiler quels furent les vrais mobiles qui firent agir les serviteur de Dieu en mainte et mainte circonstance, il nous faut essayer de définir l'Inquisition en tant qu'institution religieuse, la montrer sous son aspect théorique.

Une telle mise au point s'impose tout d'abord, pour dissiper le malentendu qui entoure le mot lui-même dans l'esprit de nombre de gens, qui l'appliquent uniquement au régime inquisitorial institué en Espagne au déclin du Moyen âge et qui exerça son influence jusqu'à l'orée du XVIIIe siècle.


Annee - 1955
Top

 

67Charpentier   John
Les Grands Templiers — Chronique de la cathédrale de Chartres
Edition Originale
Depuis qu'ils étaient sortis de l'ombre des bois, les deux cavaliers avaient la Sensation d*avancer sous un dais, tant le ciel pesait le long des champs.

Point de ruisseaux, de mares ni de fontaines. Une plaine, puis une autre, puis une autre encore; et toujours celle-ci prolongeant celle-là ou la recommençant. D'immenses nappes de blé dont aucun souffle n'agitait les épis presque jaunes.

Dès la pointe du jour, ils avaient quitté Orléans pour suivre le grand chemin de la Beauce, en direction de Chartres, devançant dix douzaines de pèlerins environ, avec leurs bagages, qui voyageaient groupés, crainte de malencontres, et il devait être une heure après sexte.


Annee - 1935
Top

 

65Matignon   Aude
La geste des Francs
Déjà approchait cette échéance que le Seigneur Jésus représente quotidiennement à ses fidèles, disant en particulier dans l'Evangile: « Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renie lui-même, se charge de sa croix et me suive » Il se fit donc un puissant ébranlement par toutes les régions des Gaules, visant à faire que quiconque désirait suivre le Seigneur, avec zèle et dans la pureté du coeur et de l'esprit, et après lui se charger de la croix dans la foi, embrassât sans tarder, à vive allure, la voie du Saint-Sépulcre.


2-86959-136-5
Top

 

45Davy   Marie-Madeleine
Essai sur la Symbolique Romane
Le XIIe siècle occidental n'est pas seulement une époque de transition comme le nom de Moyen Age semble l'indiquer. Il ne saurait uniquement signifier le passage du monde antique au monde moderne, car il constitue un tout et son initiative créatrice dépasse de beaucoup son goût de l'imitation. Les transformations économiques et sociales permettent l'essor de forces auparavant contraintes.

Les hérésies fomentent et les conciles les jugent avec plus ou moins d'âpreté. Les Croisades mettent en contact la chrétienté avec l'Orient. Des structures nouvelles rendent possible la transformation d'un monde en gestation. Les mentalités s'affrontent; un monde nouveau naît: le monde roman. Ce terme de roman donné principalement à l'art manifeste son lien avec l'art romain. Il désigne aussi la langue romane qui succède au latin, c'est-à-dire à la langue romaine.


Annee - 1955
Top

 

7Rossi   Edmond
Les Templiers en pays d'Azur
Les Templiers ont joué un rôle considérable dans l'histoire du Moyen-Age. En dépit des archives et des travaux qui ont partiellement démystifié leur vocation, les chevaliers de « la croix et des rosés » conservent encore une auréole de mystère. Leur consécration au sommet de la gloire et de la puissance, suivie d'une brutale chute dans l'ignominie n'est pas le moindre des paradoxes attachés au destin singulier de ses moines soldats.

A son apogée en 1253, l'Ordre comptera 15000 frères et 3468 châteaux, forteresses et maisons dépendantes, ainsi que quelques 9000 commanderies en Occident.

Incontestablement, la richesse des Templiers causera leur perte, après avoir suscité la convoitise coupable de leurs détracteurs. Arrêtés dès 1307, après d'invraisemblables accusations, les chevaliers au blanc manteau à croix rouge périrent dans les flammes après des procès iniques et des aveux incohérents obtenus sous les pires tortures.

Bien que guerroyant contre les Infidèles en Palestine et dans la Péninsule ibérique, leur présence est attestée dans toute l'Europe occidentale, mais c'est sans doute dans les Alpes Maritimes qu'ils sont le mieux « dotés ».

C'est vers 1135, à la suite d'un accord entre le Pape et l'Empereur d'Allemagne, suzerain de la Provence que les Templiers sont appelés dans la région pour défendre les populations contre les dernières invasions sarrasines. Installés à Nice en 1193, les Templiers vont étendre leur domaine de chaque côté du Var, notamment à Grasse, Biot, Vence et Rigaud.


2-913-637-41-8
Top

 

4Dubourg   Jacques
Les Templiers d'Andrivaux
A quelques kilomètres au nord-ouest de Périgueux se trouve un modeste hameau qui porte le nom d'Andrivaux. Dans les bâtiments qui existent encore, seul un oeil averti peut découvrir des restes de murs datant de l'époque médiévale.

Et pourtant, il y eut en ce lieu, au Moyen-Age, une des commanderies templières les plus importantes du Périgord. Ici, vécurent pendant près de deux siècles des templiers — moines soldats — animés d'un grand idéal et dont l'histoire, entourée de mystères, excite encore de nos jours la curiosité.

Cet ouvrage relate, dans un contexte historique réel, la vie romancée de l'un de ces hommes aux « blancs manteaux », de son adolescence jusqu'à la fin de ses jours.

Sans prétendre révéler toute la vérité sur ce monde très particulier, le livre renseignera le lecteur sur les genres de péripéties qu'ont vécues en leur temps certains membres de l'ordre du Temple.


2-912-347-45-9
Top

 

Tous les ouvrages figurant sur ces pages sont ma propriété. Je les ai tous achetés personnellement. Pour certains d'entre eux, ils ont été offerts par les éditeurs afin qu'ils figurent dans la librairie de Templiers.net.
Librairies visitées 227749 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.