Fondation de la Milice du Temple   Fondation de la Milice du Temple   Fondation de la Milice du Temple

Création de la Milice des pauvres chevaliers du Temple de Salomon

Création de La Milice du Temple et la fondation de l'Ordre du Temple

L'indépendance religieuse et spirituelle des Templiers
L'indépendance religieuse des Templiers fut reconnue dès 1163, par, une bulle du pape Alexandre III nommée « Omne datum optimum » donnée à Tours le 18 juin et fut adressée au Grand-Maître du Temple Bertrand de Blanquefort en tant que « Magistro religiose Militi Templi quod Jerosolimis situm […]. » On peut voir cette bulle originale aux archives nationales.
La date de cette bulle est M C LXIII, quatrième année du pontificat d'Alexandre III.

Cette bulle dit : que le pape Alexandre III concède en privilèges l'indépendance spirituelle des Templiers et les soustraits à la juridiction des évêques diocésains et les placent directement sous l'autorité du pape.

Ils avaient déjà obtenu le privilège de construirent des chapelles et des oratoires dans leurs maisons, et la faculté d'agréger à l'Ordre, des prêtres, qui sous le nom de « chapelain » accompliraient toutes les fonctions du culte.

Elle a été confirmée dans les mêmes termes ou presque dix ans plut tard, en 1173, cette bulle fut adressée à Eudes de Saint-Amand et datée comme ce-ci : « Datum Anagniae per manum Gratiani sanctae Romanae ecclesiae sudiaconi et notarii, VII Kal. Novembris, indictione VI, incarnationis dominicae anno MCLXXIII, pontificatus vero domini Alexandri papae III anno quinto decimo. »

Puis, nous retrouvons le même texte avec quelques modifications sans grandes importances dans une bulle du 4 mai 1183, rédigée par le pape Lucius III.

Liberté de culte aux Templiers
Les registres d'Honorius IV ne contiennent qu'une bulle relative aux frères du Mont Carmel ; elle est datée du 6 mars 1286, et les confirme dans le privilège qu'ils avaient de célébrer l'office divin dans leurs oratoires.

Nous ne parlerons que pour mémoire des privilèges, peu importants, accordés par Honorius IV aux ordres militaires.

Par bulle du 23 octobre 1285, il valida les privilèges octroyés jadis aux Templiers par le Saint-Siège, et dont ces religieux avaient négligé de faire usage. Il confirma par bulle du 15 mai 1286 toutes les libertés, immunités et exemptions concédées au Templiers soit par les Souverains Pontifes, soit par des rois ou princes.

Des bulles analogues avaient été expédiées par la chancellerie pontificale en faveur des chevaliers Teutoniqueslé 23 juillet 1285 et des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem le 23 octobre 1285.

Enfin Honorius IV permit, le 28 août 1286, à ceux des Templiers qui étaient prêtres, de donner des dispenses et l'absolution à leurs frères.
Les Registres d'Honorius IV, recueil des bulles de ce pape publiées ou analysées d'après le manuscrit original des archives du Vatican, par M. Maurice Prou. - E. Thorin (Paris) - 1888

Origines des Croisades

Top

 

Milice du Temple visitée 362021 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.